10 conseils pour survivre à la naissance de bébé | Cocoon Bien Naître

10 conseils pour survivre à la naissance de bébé | Cocoon Bien Naître

De retour de l’hôpital ou de la maison de naissance où vous vous sentiez en sécurité, entourée par des professionnels, vous voilà maintenant seule à la maison avec un Bébé qui va progressivement trouver son rythme. Vous allez devoir apprendre à organiser une nouvelle routine qui tient compte des soins au bébé, des tâches ménagères, l’épicerie, etc. Ce n’est pas toujours évident d’arriver à tout gérer. Que ce soit ou non un premier bébé, Il y a certains points que vous devez vous rappeler ! Voici 10 conseils pour survivre à la naissance de bébé.

1 – Votre repos est une priorité !

Entre des nuits entrecoupées par l’alimentation et les changes du bébé et des siestes interrompues pour les mêmes raisons, ce n’est pas évident d’être en forme, calme et sereine. Pour tenir le coup et ne pas s’épuiser, il faut s’organiser. Reposez-vous dès que Bébé vous en laisse la possibilité. C’est la condition sine qua non pour maintenir toute l’énergie nécessaire pour vous occuper de bébé! L’idéal serait d’arriver à faire 2 siestes par jour et de vous coucher très tôt le soir, juste après sa dernière tétée de la journée. N’oubliez pas que cela va prendre plusieurs mois avant que bébé fasse correctement ses nuits. Que vous l’allaitiez ou non, vous aurez peux être avantage à installer le lit de bébé dans votre chambre ou dans la chambre attenante pour vous éviter de trop grand déplacement.

2 – Prenez le temps de vous adapter à l’arrivée du bébé !

Les mois qui suivent la naissance sont généralement exigeants pour les nouveaux parents et la fratrie. Vous et votre famille auraient besoin de temps pour vous adapter à l’arrivée du nouveau bébé. Et Bébé aura besoin de temps lui aussi pour s’habituer à son nouvel environnement. En tant que parents, il est tout à fait normal dans les premiers mois d’avoir des inquiétudes, d’être fatigués ou de se sentir dépassés. C’est une grande période de déséquilibre pour toute la famille. Toutes les sphères de votre vie seront touchées par l’arrivée du bébé (travail, relation amoureuse, familiale, loisirs, sortie entre ami(e)s, etc.). Il faut accepter de vous donner du temps pour apprendre à assumer votre nouveau rôle de parents et pour vous sentir à l’aise dans les soins au bébé. Une période de 3 à 6 mois, et parfois jusqu’à 2 ans, est souvent nécessaire pour pouvoir s’adapter à tous ces changements. 

10 conseils pour survivre à la naissance de bébé | Cocoon Bien Naître
© Crédit photo : Katia Pechard Photographe

3 – Organisez-vous !

Faites le plein de plats surgelés et de boîtes de conserves avant la naissance du bébé. Gâtez-vous et faites-vous livrer un plat préparé à domicile lorsque vous n’avez pas le courage de cuisiner ! Coté épicerie, vous pouvez magasiner depuis votre salon grâce à internet et vous faire livrer, surtout si votre bébé né en plein hiver!

4 – Demandez de l’aide !

Avant l’arrivée de bébé, prenez le temps de discuter avec les membres de votre famille pour savoir s’ils pourront vous aider le moment venu (plats préparés, épicerie, ménage, accompagnements aux rendez-vous médicaux, surveiller bébé pendant que vous prenez un douche) Oui ! Je vous assure que vous en aurez besoin. Surtout ne refusez pas l’aide que vous proposera votre entourage.

Lorsqu’on est nouveaux parents, il est normal d’être inquiets et de ne pas avoir toutes les réponses. De nombreux organismes sont là pour vous aider et répondre à vos questions (CLSC, groupes de soutien, organismes communautaires, etc.).

5 – Apprenez à doser les visites !

Après la naissance du bébé, l’entourage commencent déjà à affluer à l’hôpital et les visites se multiplient par la suite à la maison. Chacun est impatient de découvrir le nouveau-venu et de féliciter les parents. De votre côté, vous aurez probablement besoin de vous retrouver en famille réduite (votre couple, la fratrie et le bébé). Concernant la famille proche (grand parents, etc.) faites une mise au point de vos besoins avant la naissance, ils comprendront. Pour les amis, voici une belle idée proposée par une maman : envoyer un courriel courtois a tout ce beau monde pour leur expliquer que bébé est né, que vous souhaitez vivre les premiers temps dans l’intimité et qu’ils seront les bienvenus pour rencontrer le nouveau bébé dans les semaines suivant l’accouchement !!! En annonçant leur venue SVP!

6 – Allez-y avec doucement coté ménage !

Evidemment personne n’aime avoir une maison en désordre mais il va falloir choisir vos priorités car il vous sera impossible de tout faire. Le bébé va vous prendre la majeure partie de votre temps et comme cela a été mentionné plus haut vous devriez consacrer le reste de la journée à vous occuper de vous, de votre repos et de votre alimentation. Ce n’est pas le moment de vous lancer dans un ménage de printemps ! Un petit ménage quotidien suffira, n’hésitez pas à solliciter le papa pour qu’il s’implique dans les tâches ménagères. Si vraiment il ne peut pas vous aider, faites venir une aide extérieur pendant quelques semaines.

7 – Surveillez le Baby blues des premiers jours !

La fatigue et les modifications hormonales peuvent entraîner des changements d’humeur. La plupart des femmes ressentiront de l’anxiété, de la tristesse voir même de la culpabilité. C’est ce qu’on appelle le baby blues, il survient souvent dans les 3 jours qui suivent la naissance du bébé mais ne se prolonge pas au-delà 15 jours. Dans le cas contraire il est impératif d’en discuter avec votre médecin qui évaluera vos difficultés car vous pourriez débuter une dépression du post-partum. La thérapeutique proposée en cas de dépression postnatale ne sera alors pas la même que dans le cas du baby blues. Pour vous aider à surmonter le baby blues, vous pouvez parler de vos émotions avec quelqu’un de confiance qui saura vous apporter écoute et soutien. Là encore prenez le temps de vous reposer mais aussi de bien vous nourrir. Les symptômes vont disparaître progressivement au fil des jours.

8 – Valorisez le rôle du papa !

Avec l’arrivée d’un bébé, le papa a besoin de trouver sa place et d’être reconnu par la mère dans son nouveau rôle. Si la mère ne lui laisse pas la place suffisante pour s’impliquer auprès du bébé ou s’il ne veut pas participer aux soins et à l’organisation de la nouvelle famille, les disputes se multiplieront inévitablement. Comme la maman, papa peut se sentir mal à l’aise lorsqu’il s’occupe du bébé les premiers temps. La maman devra apprendre à lui faire confiance tout en l’aiguillant au besoin sur les gestes à accomplir. Là encore cela nécessite beaucoup d’écoute et de dialogue au sein du couple.

10 conseils pour survivre à la naissance de bébé | Cocoon Bien Naître
© Crédit photo : Katia Pechard Photographe

9 – Prenez soin de votre couple

Vous allez avoir besoin d’un temps d’adaptation dans votre nouvelle vie à 3. Il faut que chacun trouve ses marques. Fini les petits plaisirs à deux et les sorties en amoureux du moins pour un temps ! Il est important de prendre conscience que tous vos repaires seront chamboulés et que vous allez devoir vous adaptez. Néanmoins, l’arrivée de bébé ne doit pas vous faire basculer dans un quotidien monotone où vous vous noyer entre nourrir le bébé et changer ses couches. Il faut vous octroyer des petits moments à deux, comme un dîner en tête-à-tête même à la maison et surtout maintenir une bonne communication! Lorsqu’un couple a la volonté de construire une famille et d’avoir des projets d’avenir, la communication est essentielle ! Elle doit commencer bien en amont, avant l’arrivée de bébé. Discuter de chaque décision prise au cours de la grossesse vous permettra de fonder les bases d’une relation plus solide. La communication permet d’exposer son point de vue, de trouver des pistes de solutions et de faire des compromis.

La reprise des relations sexuelles peut être difficile, voire douloureuse dans les premières semaines donc pas de précipitations. Laissez votre corps se remettre doucement de la naissance du bébé. Vous pouvez tout de même encourager les rapprochements mais à défaut privilégier les caresses et les petites attentions. Les changements hormonaux peuvent provoquer une sécheresse vaginale, n’hésitez pas à utiliser des gels lubrifiants lorsque vous vous sentirez à nouveau prêts. Il est bon de savoir que l’épisiotomie peut parfois rendre les rapports douloureux, il faudra patienter un peu, le temps que la cicatrisation soit complète.

Le retour de couches correspond aux premières règles après l’accouchement et annonce que le corps est prêt à une nouvelle grossesse éventuelle. Si vous n’y prenez pas garde vous pourriez avoir de drôle de surprise ! Pour les femmes qui n’allaitent pas, il survient en général entre 6 et 8 semaines après l’accouchement. Pour les mamans qui allaitent, le retour de couche sera retardé. L’allaitement bloque naturellement l’ovulation. Mais ATTENTION, cette méthode de contraception naturelle : appelée méthode MAMA (Méthode de l’allaitement maternelle et d’aménorrhée) efficace à seulement 98% lorsque TOUS les critères sont respectés : bébé a moins de 6 mois, maman n’a pas eu son retour de couche (menstruations), bébé est nourri au sein, et il est allaité au moins aux 4 heures le jour et au moins aux 6 heures la nuit. 

Tout peut arriver ! alors prenez vos précautions ! Parlez-en à votre médecin au cours de la première visite postnatale, il vous conseillera une méthode adaptée à vos besoins.  (Pour en savoir plus sur la contraception après la naissance, surveillez nos prochains articles !).

J’ALLAIS OUBLIER le conseil LE PLUS IMPORTANT !!! Celui que la MAJORITÉ d’entre vous oublierez si personne n’était là pour le rappeler!!!

10 – SURTOUT pensez à prendre soin de VOUS!!!

Votre petit trésor va occuper toutes vos journées, tout votre temps pendant plusieurs mois ! On ne se cachera pas que l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille fait en sorte qu’on s’oublie un peu, BEAUCOUP. Entre la gestion du linge de bébé, des tétées, des pleurs, du sommeil, et de tout le reste, il n’y a plus grand place pour VOUS … Si votre conjoint a l’occasion de voir du monde et de parler à des adultes lorsqu’il retourne au travail, vous n’avez pas forcément cette « chance » !

Passer les premières semaines d’extase à observer votre bébé sous tout les angles et à apprendre comment gérer efficacement la routine, vous aurez probablement envie de reprendre un peu de « votre vie » là dedans … Voici les conseils de plusieurs mamans pour prendre soins de VOUS !

Moi j’ai fait l’erreur de me laisser aller, de laisser la vie couler, … couches-tétées-dodo, et de ne m’occuper que de mon bébé et de mon mari – en m’oubliant. Surtout prends soin de toi, coiffe-toi, habilles toi même si tu ne sors pas de chez toi, maquille-toi même juste du mascara pour avoir l’air moins fatiguée ! Prends soin de toi, même si tu penses ne pas avoir le temps ou la foi de le faire, c’est important !

Sarah

On dirait que j’ai besoin de me sortir la tête de tous ces trucs de bébés.. Ça me ferait plaisir d’en parler avec d’autres mamans, mais j’ai aussi envie de parler de spectacles, d’actualité, de me trouver un nouveau hobbie, apprendre quelque chose qui n’est pas nécessairement en lien avec la maternité,etc..! Depuis que je suis tombé enceinte, je ne fais que lire et apprendre sur les bébés (j’y connaissais vraiment rien) et comme j’ai été mise en retrait préventif assez tôt, j’ai eu le temps eeeeeen masse de m’informer. J’ai besoin de voir que la vie n’est pas figée dans tout ça ! Surtout que je vois ma fille être de plus en plus allumée et je sens que je pourrais commencer à vivre un peu plus à mon rythme et pas juste au sien..

Une nouvelle maman

Moi le sport et le yoga me sauve tous les jours !

 M. Michèle

Moi j’ai opté pour du jardinage communautaire, question de ne pas côtoyer QUE des mamans ( tsé 😉 ! ) Alors une matinée par semaine on jardine en groupe et c’est bien sympa de rapporter nos récoltes à la maison.

A chaque semaine on se rencontre avec d’autres mamans dans un café bébé-friendly, on marche, on va au parc, au cinéma maman-bébé, à des activités maman-en-forme, on se rejoint aux Haltes allaitement du CLSC.

Anonyme

Je fais le Pilates avec bébé et pour être honnête, je n’aime pas vraiment ça. Je m’explique… Je me suis inscrite en me disant que ce serait un moment pour faire quelque chose pour moi, une fois par semaine. Quelle idée!  Avec ma petite, je n’arrive pas à faire la moitié du cours, je suis toujours déconcentrée et je dois constamment m’arrêter pour m’occuper d’elle. À l’avenir, je prendrai un moment pour moi toute seule, pendant que papa ou quelqu’un d’autre s’occupe d’elle.

Jocelyne Gaudy, Infirmière et Accompagnante à la naissance

 

Allaitement : une clé du développement durable | Cocoon Bien Naitre
Crédit photo : Katia Péchard

Maman de 2 garçons nés en 2003 et 2011, ma vision de la naissance et de la grossesse a été complètement chamboulée par ma formation d’accompagnante à la naissance et les formations suivies par la suite.

Au quotidien j’occupe le métier d’infirmière, un travail qui me passionne et qui se conjugue très bien avec celui d’accompagnante. J’ai travaillé durant plus de 10 ans avec des bébés prématurés ; un domaine à la fois difficile et plein d’espoir, où la vie est si précieuse qu’on la maintient par des tas de fils!

En tant qu’accompagnante à la naissance, je vous aide à mieux vivre votre grossesse, votre accouchement et l’accueil de votre nouvel enfant. Je vous encourage à prendre soin de lui en vous enseignant l’art du massage pour bébé et du bain relaxant, véritable moment de détente après la naissance ou durant la période des coliques.

 


 

L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

Accompagnante à la naissance | Cocoon Bien Naître

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *