Introduction aux couches lavables

Introduction aux couches lavables

Les couches lavables, un phénomène de société, une nouvelle mode?  De nos jours on en entend de plus en plus parler, même les municipalités en subventionnent souvent l’utilisation. Utilisées depuis toujours, elles sont pourtant bien différentes maintenant de ce que nos parents ou grands-parents ont connu et utilisé.

double maman2
©Ysabelle Latendresse Photographe

Quels avantages?

Écologiques 

Les utilisateurs de couches lavables vous diront que c’est par souci écologique ou bien pour économiser qu’ils ont fait ce choix pour leur enfant, mais plusieurs raisons devraient tous nous faire considérer cette option. Les couches lavables sont avant tout meilleures pour l’environnement, il en va de soi. Pour chaque enfant portant des couches lavables, tout près de 5000 couches de moins iront aux poubelles. Il faut savoir que cela correspond à environ 1 tonne de déchets dont la décomposition devrait prendre entre 200 et 500 ans, et ce, pour un seul enfant de la naissance à l’âge de la propreté. Nous pourrions aussi mentionner que la simple fabrication des couches jetables surpasse du double la consommation d’eau et d’énergie nécessaire dans le processus de fabrication et d’entretien des couches lavables.

Économiques

L’utilisation des couches lavables pour un seul enfant devrait permettre d’économiser entre 1500$ et 3500$ dépendant du type de couches choisies. L’achat initial peut demander entre 600$ et 800$ pour un ensemble de couches qui fera de la naissance à l’âge de la propreté. Sur ce montant, bien souvent, il y a possibilité de subvention de la part de la municipalité pour environ un quart à un tiers de la valeur totale. Pour les grandes familles, l’investissement est encore plus rentable puisque les couches sont généralement utilisables pour deux ou trois enfants. Enfant unique, aucun problème, le marché de l’usagé est aussi très populaire et la majorité des couches bien entretenues affichées ne le restent pas longtemps. L’entretien à domicile ne devrait pas dépasser 100$ par année pour des couches lavées et séchées régulièrement en machine, incluant les produits de nettoyage, l’eau et les coûts reliés à l’électricité.

Douces pour la peau de bébé

La santé de nos petits n’est pas non plus à négliger! Un enfant en couches lavables bien entretenues aura une peau beaucoup plus en santé qu’un enfant portant des couches faites de plastique et de pétrole! Les couches jetables contiennent encore plusieurs produits chimiques reconnus cancérigènes et problématiques pour la santé comme le polyacrylate de sodium qui cause le syndrome du choc toxique; le benzol, cancérigène reconnu; le furane et la dioxine, parmi les produits les plus toxiques pour l’Homme; le TBT produit hautement toxique qui empoisonne le système immunitaire et hormonal. Tous ces produits passent facilement la barrière de la peau et peuvent se retrouver dans l’organisme jusqu’à 30 ans plus tard. Ces produits ne sont que ceux rencontrés dans les couches elles-mêmes, mais à cela il faudrait ajouter les composantes tout autant toxiques retrouvées dans les lingettes humides et les crèmes-barrière de type ‘gelée de pétrole’ ou à base de zinc. Les couches lavables ne devraient pas causer de rougeurs ou irritations à moins d’une réaction allergique au détergent à lessive utilisé ou d’une poussée dentaire qui augmente le niveau d’acidité du corps. Dans ce cas, quelques crèmes de change entièrement naturelles sont très efficaces pour traiter l’irritation rapidement sans endommager les couches (Petit Fessier de Safia, Bobo de Souris Verte, Patatras de Pissenlit et Coccinelles, argile blanche, etc.) et elles sont à utiliser si rarement qu’un pot seulement devrait être nécessaire durant toutes la période aux couches. L’utilisation de débarbouillettes et d’une solution nettoyante douce hydrosoluble (Lunes de Double Maman, Wipes Cubes, Patatras de Pissenlit et Coccinelle) se marie à merveille avec les couches lavables.

Plusieurs types de couches lavables?

Il existe sur le marché plusieurs types de couches qui sauront plaire à tous les styles de vie. La couche plate ou pré-pliée avec couvre couche imperméable. Le classique carré de coton très économique et versatile qui s’attache au moyen d’une épingle à couche ou d’une attache de type ‘Snappi’ en silicone. Un lot complet peut coûter tout juste 200$. Il suffit de quelques techniques de pliage et d’un bon couvre couche puis le tour est joué. Ce type de couche fera aussi bien au nouveau-né qu’au bambin. Elles sont disponibles dans plusieurs tailles.

double maman3.jpg
Couches moulées

La couche moulée

La couche moulée s’utilise aussi avec un couvre-couche imperméable. La différence se retrouve dans le fait que cette couche est déjà formée, c’est-à-dire qu’elle a la forme d’une couche, avec élastiques au dos et aux cuisses et un système d’attache avec boutons-pression ou ‘velcro’. C’est souvent le type de couche le plus absorbant et le premier choix pour l’utilisation nocturne. Elle existe en format taille unique ou en plusieurs tailles selon les fabricants.

La couche à poche (ou pochette)

La couche à poche (ou pochette) est le modèle le plus polyvalent puisque l’absorption est ajustable aux besoins différents de chaque enfant. Il suffit d’insérer l’insert absorbant dans la pochette avant de mettre la couche au bébé et de le retirer avant le lavage. Le lavage est souvent plus facile et le temps de séchage plus court puisque tout est en pièces détachées et souvent en fibres synthétiques. Elle offre, le plus souvent, un effet ‘fesses au sec’. C’est une couche qui n’est généralement offerte qu’en taille unique puisqu’elle se replie facilement sans ajouter de volume pour les petits bébés, ce qui en fait un choix pratique.

double maman4.jpg
Couche à poche

La couche tout-en-un

La couche tout-en-un est ce qui se rapproche le plus de l’utilisation de la couche jetable au point de vue pratique. C’est une couche qui est à la fois absorbante et imperméable, tout est cousu dans le même morceau pour faciliter l’utilisation. Certaines couches tout-en-un sont offertes entièrement synthétiques ou d’autres, tout au contraire, entièrement en fibres naturelles. Ce sont souvent des couches offertes en plusieurs tailles, mais de plus en plus de couches tout-en-un taille unique font leur apparition sur le marché. C’est le type de couches le plus coûteux.

double maman5.jpg
La tout-en-un

Plusieurs variantes sont offertes qui combinent différentes caractéristiques de plusieurs types de couches différentes : couche tout-en-deux, couche hybride, couche moulée hybride, etc. Il est plus simple de ne décrire que les principaux types puisqu’il est ensuite possible d’y rattacher chaque autre nouveauté selon leur fonctionnement principal.

Des accessoires utiles voire indispensables?

Pour une utilisation optimale des couches lavables, certains accessoires sont indispensables, d’autres très utiles. Le sac imperméable ou le sceau d’entreposage pour déposer les couches souillées entre les lavages, le sac de transport pour les couches souillées en sortie et la crème de change compatible aux couches lavables (sans zinc ou pétrole) sont pratiquement indispensables. Les feuillets de fond de couche biodégradables pour ramasser les selles solides, les débarbouillettes et la solution nettoyante hydrosoluble pour remplacer les lingettes humides sont quant à eux forts utiles. Souvent ces accessoires sont disponibles en ensemble avec un prix réduit lors de l’achat d’un lot complet de couches lavables, il est intéressant de se renseigner.

double maman6.jpg
Sac imperméable

Combien de couches dois-je acheter?

Quant au nombre de couches à se procurer, cela dépendra de l’âge du bébé. Plus l’enfant est jeune, plus il aura besoin d’être changé souvent. Un nouveau-né, qui utilise 10 à 12 couches par jour, nécessitera un ensemble d’au moins 24 à 30 couches pour permettre d’espacer un peu les lavages. Par contre, dès l’âge de 6 mois, l’ensemble minimal peut être plutôt d’une vingtaine de couches puisqu’avec l’introduction des solides, le bébé urine moins fréquemment. Règle générale, il faut garder en tête qu’un achat de départ plus volumineux permettra un roulement plus grand des couches ce qui augmentera sensiblement leur durée de vie.

Comment entretenir mes couches lavables?

Concernant l’entretien, plusieurs boutiques, plusieurs fabricants, plusieurs points de vues. Personnellement, en tant que maman de 4 (bientôt 5) enfants ayant tous utilisés des couches lavables de différents types depuis leur naissance et en tant que conceptrice, fabricante et distributrice des couches lavables Double Maman depuis bientôt 9 ans, je crois pouvoir affirmer sans me tromper que la simplicité reste la meilleure des recettes. Un cycle de rinçage en eau froide, suivi d’un lavage régulier en eau tiède avec détergent au choix idéalement commercial puisqu’ils contiennent des surfactants qui permettent un lavage plus efficace (Tide étant le plus concentré en agents nettoyants sur le marché) avec rinçage. Le séchage suspendu étant préférable pour la durabilité des matériaux, il est toutefois conseillé de sécher les couches à la machine à air tiède-chaud quelques minutes environ une fois par mois pour bien resserrer les fibres des tissus et conserver les propriétés absorbantes et imperméables. Idéalement aucun agent de blanchiment ne devrait être utilisé puisqu’ils peuvent poser problème avec une utilisation inadéquate. Les produits assouplissants liquides ou en feuilles ou barres sont totalement déconseillés puisqu’ils laissent une pellicule imperméable sur la partie absorbante de la couche ce qui causera des fuites. Les crèmes à base de zinc ou de pétrole ont le même effet.

En fait, l’utilisation des couches lavables est aussi simple que l’utilisation des couches jetables, la routine y étant associée est simplement différente. Une fois entrés dans cet univers, il est bien difficile de ne pas tomber en amour avec les couches de notre bébé puisqu’ils sont si mignons dans tous ces motifs! Le plaisir deviendra rapidement d’agencer les couches au prochain habit de votre petit.

Pour plus d’informations, consultez-moi directement par courriel à info@doublemaman.com, il me fait toujours plaisir de répondre rapidement à toutes les questions! Vous pouvez également suivre notre actualité via notre page Facebook.

Par Chrystel Dorais-Roy, Propriétaire de Double Maman

1006331_615164851851009_223329992_n

Et vous, avez-vous décidé de passer aux couches lavables?? Pourquoi?


L’ensemble des articles du blog peuvent être reproduits et partagés dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source www.cocoonbiennaitre.wordpress.com lorsque vous partagez.

signature fond bleu

 

 

double maman.jpg
©Ysabelle Latendresse Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *