Naissance Lotus : Histoire de l’inséparable compagnon de votre bébé

Naissance Lotus : Histoire de l’inséparable compagnon de votre bébé

Le placenta, précieux compagnon de bébé

Le placenta, pour certains, est un déchet du corps, pour d’autres, le précieux compagnon de leur enfant tout juste né. Cet incroyable organe temporaire est l’objet de pratiques très diversifiées. Certains ne voudront pas le voir par peur d’être dégoûtés, d’autres l’examineront sous toutes ses coutures et plusieurs le planteront sous un arbre symbolique. Le saviez-vous, certains le consomment frais — en smoothie par exemple — ou déshydraté sous forme de capsules pour revivifier le corps de la mère? D’autres s’en serviront pour concocter divers onguents ou en feront une superbe empreinte souvenir à l’aide du sang ou de couleurs vives!

AAF_4763.png
©Amalgame Photographie

Naissance d’un bébé lotus

Certaines familles choisiront une autre façon toute particulière d’honorer le « jumeau » de leur bébé. Plutôt que de le séparer de leur enfant en coupant le cordon (plus ou moins tardivement), le placenta demeurera au côté du nouveau-né jusqu’à ce qu’il tombe de lui-même. Avec les puissantes sensations vécues par le nourrisson à son arrivée dans le monde aérien, ces familles voudront rendre la transition plus douce en ne le séparant pas immédiatement du placenta qui lui a tenu compagnie tout au long de la grossesse. Vous vous demandez sûrement comment se déroule une telle naissance que l’on appelle « Lotus Birth », alors voici sans prétention ce que j’en ai appris au fil de mon expérience d’accompagnante à la naissance.

Comment se préparer à la naissance d’un bébé Lotus

Pour accueillir la naissance d’un bébé Lotus, il faut prévoir une préparation matérielle minimale et bien s’informer sur différents points. Il faut avoir conscience, tout d’abord, de l’organisation que cela demandera de vivre avec un bébé relié à ce petit « paquet » que représentera son placenta en continu pendant quelques jours (jusqu’à une dizaine de jours environ).

Pourrons-nous quitter le lieu de naissance avec bébé et son placenta dans le siège d’auto (cette question ne se pose pas pour les naissances à domicile qui rendent le tout très facile!)? Avec les débuts de l’alimentation de bébé, est-ce que cela nous semble réaliste? Sommes-nous à l’aise si la visite se présente? Qu’allons-nous faire pour éviter la prolifération de bactéries et de mauvaises odeurs? Qui s’occupera de préparer le placenta après la naissance? Voulons-nous faire un rituel entourant ce moment?

Voilà autant de questions qui se posent!

Pour les naissances Lotus auxquelles j’ai assisté, le choix avait été fait de laisser le soin au papa et/ou à la Doula de préparer le placenta quand bébé aurait quelques heures de vie et que maman en serait à grignoter un morceau après une belle période de peau à peau. Tout de suite après la naissance, le placenta est simplement déposé dans un bol ou sur un piqué près de maman et bébé (ça peut même se faire dans l’eau alors que le bol dans lequel se trouve le placenta flotte près de la dyade maman-bébé). Il est possible, avant de commencer les étapes propres à la naissance Lotus de faire une belle empreinte du placenta sur un papier (idéalement à aquarelle) en déposant la feuille sur la face présentant un «dessin» ressemblant à un arbre. Vous garderez ainsi un magnifique souvenir de la naissance de bébé!

Rituel et marche à suivre

Par la suite, quelques étapes sont nécessaires et peuvent se faire à votre rythme, rien ne presse. Après avoir rincé le placenta dans un bol près de bébé et avoir absorbé l’excédent d’eau avec des piqués, on peut laisser ce dernier s’égoutter, par exemple en le posant dans une passoire déposée dans un bol. Au préalable (ça peut être fait en fin de grossesse), un mélange de plantes a été broyé au moulin à café. J’ai personnellement utilisé le romarin, le thym et la lavande ensemble, mais il est possible de varier ou d’y ajouter du gros sel. Ces plantes ont des fragrances agréables et des propriétés antiseptiques qui permettent d’éviter les mauvaises odeurs de la décomposition (désolée pour les cœurs sensibles!) et favorisent plutôt la déshydratation du placenta. Mentionnons que le mélange de plantes doit être préparé en assez grande quantité, car au fil des jours, les personnes qui prennent soin du bébé devront en rajouter au besoin.

C’est après le lavage et l’égouttage du placenta que le mélange de plantes sera appliqué en quantité généreuse sur les deux faces du placenta ainsi que dans les petits replis. On peut choisir de retirer les membranes du placenta ou de les laisser, mais dans ce cas en s’assurant que les herbes sont étalées entre celles-ci et le placenta. Enfin, certaines personnes suggèrent de mettre des herbes séchées sur le cordon aussi et d’autres préfèrent l’éviter afin que cela n’irrite pas la peau du nouveau-né. Une fois cela accompli, on dépose le placenta dans le contenant choisi et on peut y ajouter un souhait, une pensée, une offrande de fleurs fraîches.

Détail pratique, le cuit-vapeur en bambou est une bonne option de contenant, à la fois joli et laissant circuler l’air. Une fois ces étapes accomplies, il ne reste qu’à se reposer en famille et ajouter des herbes au besoin! Je souligne que pour tous les soins, il est intéressant de regarder les réactions du bébé. Si ce dernier semble protester, on peut adoucir notre geste ou le modifier.

Sac spécialement conçu pour accueillir le placenta par LotusBorn 

Si désiré, au moment de recevoir de la visite, par exemple, il est possible de camoufler le placenta dans une petite pochette ou dans une jolie couverture. Ce sont des détails que chaque famille règle à sa façon. Certains parents auront même confectionné un sac spécialement pour l’occasion avec des broderies ou des dessins. C’est un joli rituel pour se préparer à l’arrivée de bébé!

Les heures, puis les jours passeront. Le placenta et le cordon deviendront de plus en plus secs grâce aux plantes et à l’air. Le cordon ombilical sera de plus en plus rigide et ressemblera à une petite branche. À tout moment, il est possible de le couper si la famille pense que c’est plus judicieux, par exemple si bébé semble avoir un inconfort ou que la maman trouve l’allaitement difficile à gérer ainsi. Si on laisse aller le processus jusqu’au bout, généralement autour du troisième jour de vie, le cordon ombilical se cassera. Possiblement que bébé lui donnera un petit coup de pied pour s’en séparer. Il est fréquent d’entendre des récits de naissance Lotus où bébé n’aura même jamais pleuré avant de s’être séparé de son placenta, possiblement grâce à la douceur de son arrivée et au cocon familial dans lequel il vit ses premiers moments terrestres.

Pour faire un choix éclairé

Pour conclure, il importe de souligner que ce texte se veut un partage vous permettant de connaître une autre des options possibles pour la naissance de votre enfant et qu’il est important de garder votre professionnel de la santé au courant de votre choix afin que le suivi adéquat soit fait. Comme pour les autres décisions entourant l’arrivée de bébé, je vous encourage à vous renseigner pour faire un choix éclairé.

Pour en savoir davantage sur la naissance lotus, vous pouvez :

Si vous choisissez de vivre une naissance Lotus, il est essentiel de toujours être à l’écoute de bébé, car si celui-ci semble inconfortable ou que des signes d’infection se présentent, même s’ils sont mineurs, il peut être préférable de couper le cordon même si le processus n’est pas complété.

La naissance Lotus peut être une magnifique option pour les familles qui veulent s’offrir une lune de miel avec leur bébé naissant, alors que le placenta imposera de lui-même un rythme tout en douceur autour de l’arrivée de votre enfant. Bonne découverte l’un de l’autre dans votre petit cocon familial!

Anne-Marie Rouillier, anthropologue, maman et Doula

Anne Marie Rouiller.jpg

Un petit mot d’Anne-Marie Rouillier, anthropologue, maman et doula : située au centre-ville de Québec, je propose des accompagnements à la naissance à domicile, en maison de naissance ou en milieu hospitalier ainsi que l’accompagnement d’enfants. Rencontres prénatales, soutien en allaitement et aux relevailles également possibles. Mes services sont adaptés à la diversité des familles, de leurs besoins et du projet de naissance imaginé pour ce petit être nouveau.

Pour me rejoindre : 418-999-6020.


L’ensemble des articles du blog peuvent être reproduits et partagés dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source www.cocoonbiennaitre.wordpress.com lorsque vous partagez.

signature fond bleu

Une réaction au sujet de « Naissance Lotus : Histoire de l’inséparable compagnon de votre bébé »

  1. Bonjour, votre article est très intéressant. Savez-vous s’il est possible dans le cas d’une naissance lotus de prélever un morceau de placenta afin de préparer un isotherapique comme remède ultérieur pour l’enfant (teinture mère homéopathique)? Cela ne va-t-il pas perturber le lien entre le placenta et le bébé? Je ne sais où trouver cette info…. Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *