Entrevue avec Korrig’Anne, artiste et illustratrice française

Entrevue avec Korrig’Anne, artiste et illustratrice française

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous présente chaque mois une/un artiste qui créait autour des thèmes de la maternité, de l’allaitement, de la parentalité et de féminité. En Juin, je vous parlais de Mélanie Auclair, une artiste Québécoise qui met son art à la portée de chacun en le transposant sur des supports originaux et variés.

Ce mois-ci j’ai le plaisir de vous faire découvrir ou redécouvrir Korrig’Anne, illustratrice française.

Korrig’Anne a 29 ans. Elle vit à Chartres, en France, avec son mari et ses 2 enfants. Entre 2012 et 2014, son congé parental l’a fait retomber dans le chaudron magique du dessin qu’elle avait mis de côté depuis plusieurs années. Si vous êtes adeptes des réseaux sociaux vous avez probablement vu passer ses créations dans votre fil de nouvelle. 

10687203_696134497144266_2159660174958288116_n
Illustration de Korrig’Anne pour mamawear

Quel est ton parcours artistique, comment as-tu commencé ?

J’ai toujours dessiné. Je suis née dans une famille dans laquelle l’art a beaucoup d’importance. J’ai passé mon enfance à voir ma maman peindre, dessiner au pastel sec, etc. Ma sœur et moi dessinions beaucoup aussi.

Je n’ai pas fait d’études d’art, je n’y ai même pas songé une seule fois. Je pense que je ne me trouvais pas suffisamment talentueuse pour penser une seconde à en faire mon métier. Cependant j’ai continué à dessiner et à progresser par moi-même. Je suis une illustratrice autodidacte.

Pourquoi Korrig’Anne ?

Les korrigans sont des petites créatures légendaires de Bretagne, comparable au lutin, j’ai fait un jeu de mot avec mon prénom.

Qu’est-ce qui t’a amené à travailler sur le thème de la maternité, de la parentalité ou de la femme ?

Tout naturellement, quand je suis devenue maman, c’est sur ce thème que j’ai dessiné. Ma maternité m’a bouleversée et tout ce qui s’y rapporte (allaitement, maternage, portage, éducation bienveillante…) m’a passionné (et continue encore de me passionner). Forcément, ce sont donc des mamans qui ont commencé à me suivre et à me passer commande. Et de fil en aiguille je suis donc devenue une illustratrice un peu spécialisée autour de tous ces thèmes.

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Ma vie personnelle. Tout ce que j’ai ressenti durant mes grossesses, mes accouchements, mes débuts de maternité et ce que je vis encore. Le début de la vie d’un petit être et le lien qui unit une maman à son enfant me prend aux tripes. C’est pourquoi quand on me commande des dessins, je sais sur quoi je dessine, je connais, je ressens tout cela.

Korrig’Anne présente ses créations sur différents supports permettant ainsi à son art d’être accessible à tous. Pour voir ses créations visitez sa Boutique en ligne.

 

En dehors de ton art, es-tu impliquée dans le domaine de la périnatalité ?

J’ai fait partie (pendant quelques de temps) de l’association « Les Blouses Roses » dont les bénévoles viennent dans les hôpitaux pour passer des temps de jeux avec les enfants hospitalisés. Je n’ai pas pu y rester car mon métier d’illustratrice ne m’en laisse pas le temps mais je pense qu’un jour j’y retournerai.

En 2011 j’ai créé la page/groupe« Allaiter les pieds sur Terre » sur Facebook. Un espace d’entraide et de soutien pour les mamans qui allaitent. J’y tiens beaucoup à ce petit espace car à l’époque où je l’ai créé, de plus en plus de mamans faisaient la compétition entre  celles qui prônaient l’allaitement long et les autres. Sur Allaiter les pieds sur Terre j’ai voulu que toutes les mamans puissent y trouver une place sans jugement. Chacune venait avec son histoire et ses choix.

allaiter-les-pieds-sur-terre

Quels sont tes projets en cours ou à venir pour 2016 ?

Sortir le premier livre de ma série « mes petites histoires bienveillantes » pour aborder les sujets inhérents à la petite enfance avec une approche bienveillante. Le premier tome « Marilou a peur du noir » sera mon livre test. S’il plait et qu’il reçoit un bon accueil, je poursuivra.

 

En 2016, j’ai collaboré au projet Le son du cordon lancé par Emilie Llamas, auteure-compositrice-interprète et fondatrice de Milivoiz. Ce livre-CD contient des chansons inspirées par la maternité ainsi que des illustrations originales de plusieurs artistes en lien avec la naissance. 

 

Un petit mot de Korrig’Anne : Merci ! Vraiment merci à ceux qui aiment et encouragent mon travail, car grâce à leur enthousiasme et leurs commandes que j’arrive à vivre de mon art et cela m’épanouis tellement. C’est grâce à eux que Korrig’Anne existe.

Merci à Maman Rebelle de m’avoir contactée pour cette interview et de me faire voyager virtuellement de l’autre côté de l’océan Atlantique 🙂


Pour voir toutes les nouveautés de Korrig’Anne, suivez-la sur sa page Facebook. Pour une commande spéciale ou pour toutes questions contactez-la via courriel / emailJe vous invite également à suivre son Blog.

Je tiens à remercier Korrig’Anne pour s’être prêtée au jeu de l’entrevue et pour sa gentillesse lors de nos échanges via Facebook.

signature fond bleu

3 réactions au sujet de « Entrevue avec Korrig’Anne, artiste et illustratrice française »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *