10 trucs pour favoriser un accouchement naturel

10 trucs pour favoriser un accouchement naturel

Pour être en confiance le jour de l’accouchement et permettre à votre corps de faire naître votre bébé de façon naturelle, il vous faudra être bien renseignée sur les différentes étapes de l’accouchement, comprendre les processus physiologiques qui s’opèrent et mettre en place des stratégies qui favorisent la progression du travail. Je vous donne ici quelques suggestions pour vous permettre d’avoir un accouchement naturel.

1- Choisissez d’accoucher avec une sage-femme

Cette professionnelle de la santé, spécialement formée pour accompagner les femmes durant leur accouchement saura prendre le temps qu’il faut pour vous expliquer en détails les différents stades du travail de l’accouchement. Il est moins stressant de vivre un événement comme celui-ci lorsqu’on en connait les étapes.

Pour être suivi par une sage-femme je vous recommande de vous inscrire rapidement dans la maison de naissance la plus proche de chez vous. Les places sont limitées et les listes d’attente souvent très longues. L’accouchement à domicile est un autre choix possible dans la mesure où votre grossesse se déroule bien et c’est tout aussi sécuritaire que d’accoucher en maison de naissance. Quoi de mieux que d’être dans son nid douillet pour donner la vie ?

Vous n’avez pas eu de place en maison de naissance ? Saviez-vous que vous pouvez accoucher à l’hôpital avec une sage-femme ? La plupart des CSSS ont des ententes particulières avec les maisons de naissance permettant aux sages-femmes d’être présentes auprès des mamans qui le désirent.

2- Hôpital – médecin, magasinez un endroit où on sache être à l’écoute de vos besoins

Vous devez accoucher à l’hôpital ? Sachez que chaque hôpital a ses propres protocoles et chaque médecin sa personnalité et sa façon de faire. Renseignez-vous dans votre entourage large pour savoir ce que les femmes ont aimé ou pas du lieu où elles ont donné naissance. Il est facile de constater que certains hôpitaux sont plus ouverts que d’autres à l’accouchement naturel et aux méthodes douces pour la gestion de la douleur. Même si le médecin qui vous suit pendant votre grossesse ne sera pas forcément présent le jour de votre accouchement, l’importance de pouvoir discuter avec lui de toutes les options qui s’offrent à vous est primordiale. Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez lire l’article « choisir un lieu de naissance qui vous ressemble »

10 trucs pour favoriser un accouchement naturel | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Geneviève Moreau Photographe

3- Faites affaire avec une accompagnante à la naissance

Le jour de l’accouchement, il faut s’assurer d’être entourée par des personnes significatives qui pourront vous aider et vous mettre en confiance. Pour que le travail se déroule de façon optimale il faut que vous soyez capable d’être complètement relâchée et dans l’ouverture. Selon vos besoins, l’accompagnante peut se déplacer à votre domicile tout au long de la grossesse pour vous donner des cours prénataux. Elle vous explique en détails le processus de la naissance. Elle vous décrit les différentes interventions qui peuvent être pratiquées par l’équipe médicale à vous-même ou à votre bébé. Elle vous donne leurs avantages et les effets secondaires ainsi que des alternatives possibles pour vous permettre de faire des choix éclairés.

L’accompagnante, qui a souvent plusieurs heures de formations et plusieurs chapeaux à son actif, vous ouvrira sa boite à outils et vous fera découvrir comment passer au travers des contractions sans trop de souffrance. Elle outillera votre conjoint pour qu’il soit un partenaire efficace et aidant le jour de la naissance de bébé. A vous les massages, points d’acupression, visualisations positives, hypnose, mobilité, ballon, bain relaxant, etc. !!

4- Préparez votre plan de naissance

Établissez un plan de naissance en ayant réfléchi à toutes les éventualités et présentez-le à votre médecin et à l’équipe en place le jour de la naissance. Il faudra être capable de faire part de vos choix tout en gardant à l’esprit que l’accouchement n’est pas un chemin tracé d’avance. Le plan de naissance n’est pas un simple bout de papier. Pour être capable de le rédiger vous devrez avoir fait l’exercice de vous renseigner sur différents sujets et d’en avoir discuté en couple. Le plan de naissance est avant tout un moyen d’en apprendre plus sur l’accouchement, les interventions médicales qui peuvent vous être proposées, le protocole hospitalier, les différentes méthodes de soulagement de la douleur.

10 trucs pour favoriser un accouchement naturel | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Geneviève Moreau Photographe

 

 

5- Restez active pendant votre grossesse et le jour de l’accouchement

Accoucher c’est un peu comme courir un marathon, il faut que votre corps soit un minimum entraîné. Evidemment ce n’est pas le temps de vous inscrire à un programme de musculation ou de vous lancer dans la course à pied si vous n’en avez jamais fait. Pratiquez des activités plus douces comme l’aquagym ou le ballon forme. En plus de tonifier vos muscles en douceur, de favoriser l’oxygénation des cellules, un entrainement léger vous permet de mobiliser votre bassin. En fin de grossesse cela favorisera la descente du bébé vers la sortie. Au début du travail, n’oubliez pas de rester active. Marchez à votre rythme, faites bouger votre bassin, roulez des hanches sur un ballon.

6- Faites votre nid

L’ocytocine, hormone de l’amour sécrétée au cours de l’accouchement, a besoin d’intimité et de sécurité pour être produite par le corps. L’ocytocine issue du mot grec õkytokíne, qui signifie «naître rapidement» ou «accouchement rapide» facilite la naissance du bébé par le biais de contractions soutenues et efficaces. Cette hormone, dont les taux sont à leur maximum à la naissance du bébé, permet l’amorce du lien d’attachement mère/enfant. La sécrétion d’ocytocine permet également aux dernières contractions de l’utérus d’expulser le placenta et de minimiser les risques d’hémorragie du post-partum.

Afin de maintenir une production d’ocytocine constante, vous devez faire votre nid. Que vous prévoyez accoucher chez vous, en maison de naissance ou à l’hôpital, voici quelques suggestions pour vous sentir à votre aise. Prévoyez des vêtements douillets et des oreillers pour être confortable. Faites-vous une playlist de musique que vous aimez et qui vous détendent. Installez des bougies. Vous pouvez en mettre des vraies si vous accouchez à la maison, sinon on en trouve aussi à batteries un peu partout. Au pire tamisez juste les lumières. Prenez un bain chaud et relaxez au maximum. Faites-vous masser et dorloter.

Entourez-vous de personnes significatives et qui sauront vous réconforter. Si vous êtes à la maison et que c’est votre souhait, vos enfants peuvent être présents. Ils vous apporteront beaucoup d’amour et d’encouragements. Sinon vous pouvez toujours apporter une photo d’eux. Prenez le temps d’avoir des petites périodes d’intimités avec votre partenaire. Sachez que l’ocytocine est aussi l’hormone qui est sécrétée lorsque vous faites l’amour. Embrassez tendrement votre partenaire, incitez-le à vous prendre dans ses bras et à vous démontrer son amour. Le plaisir émotionnel et physique qui découle de ses moments de tendresse ne sera que positif et favorisera le processus naturel qui se déroule.

10 trucs pour favoriser un accouchement naturel | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Geneviève Moreau Photographe

7- Rester zen 

La visualisation positive, la méditation ou encore des techniques de respiration peuvent vous aider à gérer le stress de l’accouchement. L’état de stress et la peur ne sont pas bons pendant la grossesse et ralentissent la progression du travail. Lorsque vous êtes stressée votre corps produit de l’adrénaline et du cortisol, deux hormones qui inhibent l’action de l’ocytocine. Tout au long de la grossesse, faites des exercices pratiques en groupe ou en solitaire. Pendant l’accouchement centrez-vous sur vous-même et votre bébé, sur le travail qui s’opère pour permettre sa naissance. Respirez à votre rythme et mettez votre mental sur OF. Oubliez l’horloge qui tourne, le temps d’espacement des contractions, l’espace qui vous entoure et mettez-vous dans votre bulle.

8- Trouvez des alternatives pour la gestion des contractions

Depuis des années, le corps médical a concentré son énergie à tenter d’abolir la douleur physique ressentie par la femme notamment par l’utilisation presque systématique de la péridurale. Néanmoins cette méthode n’est pas sans danger et entraîne une cascade d’événement qui conduit souvent à la césarienne. Au Québec 25% des naissances font suite à une césarienne, ce que l’OMS considère comme un taux élevé. Il existe des méthodes naturelles pour gérer la douleur des contractions. Renseignez-vous pour savoir lesquelles vous avez envie d’essayer. Il sera important de vous pratiquer en couple dans les semaines précédant la naissance. En effet votre partenaire va jouer un grand rôle dans la perception que vous aurez à ce moment-là. Les outils sont multiples : massage, acupression, respiration, hypnose, préparation affective à la naissance, bain, etc.

9- Lisez des récits de naissances naturelles

Évitez d’écouter trop d’histoires d’accouchement qui tournent mal. Souvent ces histoires-là sont racontées de façon à être sensationnelles et ne font qu’augmenter la peur et le manque de confiance en soi. Je vous recommande fortement de lire « Une naissance heureuse » écrit par Isabelle Brabant. C’est une sage-femme du Québec qui a passé plus de 30 ans à aider les femmes à faire naître leur bébé. Ce livre est vraiment inspirant.

10- Faites-vous confiance

C’est sans doute le point le plus important de cette liste. La nature a bien fait les choses et vous a donné tout ce dont vous avez besoin pour faire naître votre bébé par vous-même. Instinctivement votre corps sait quelle position adopter pour faire avancer le travail, faire descendre le bébé dans le vagin et permettre sa naissance. Votre corps produit un véritable cocktail hormonal pour vous aider. Instinctivement vous voudrez vous placer dans un lieu sécuritaire et agréable. De vous-même vous voudrez être avec des personnes de confiance et faire votre bulle le moment opportun. Faites-vous confiance et suivez votre instinct.

10 trucs pour favoriser un accouchement naturel | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Geneviève Moreau Photographe

J’avais envie de vivre pleinement cette expérience, de m’y investir en profondeur et d’accueillir mon bébé en douceur, à son rythme. Tout ceci était possible en choisissant l’environnement de sa naissance, en m’éduquant et en m’entourant de personnes ressources.

Un accouchement naturel ce n’est pas une punition, c’est un privilège puisqu’on en ressort tellement fière, tellement puissante. Il y a quelque chose de magique dans l’univers d’une naissance spontanée, respecté et dans l’accueil de son bébé dans toute la délicatesse qu’il mérite. Je remercie les sages-femmes qui savent accompagner les parents avec beaucoup de respect et d’authenticité, qui prennent le temps de partager avec nous de précieux moments.

Trina Gzilla

Un grand merci à Trina Gzilla pour avoir accepté de partager les magnifiques photos de son accouchement et à Geneviève Moreau Photographe. 

Je vous souhaite un accouchement à votre image

Jocelyne Gaudy, Accompagnante à la naissance

Jocelyne Gaudy, accompagnante à la naissance | Cocoon Bien NaîtreMaman de 2 garçons nés en 2003 et 2011, ma vision de la naissance et de la grossesse a été complètement chamboulée par ma formation d’accompagnante à la naissance et les formations suivies par la suite.

Au quotidien j’occupe le métier d’infirmière, un travail qui me passionne et qui se conjugue très bien avec celui d’accompagnante. J’ai travaillé durant plus de 10 ans avec des bébés prématurés ; un domaine à la fois difficile et plein d’espoir, où la vie est si précieuse qu’on la maintient par des tas de fils!

En tant qu’accompagnante à la naissance, je vous aide à mieux vivre votre grossesse, votre accouchement et l’accueil de votre nouvel enfant. Je vous encourage à prendre soin de lui en vous enseignant l’art du massage pour bébé et du bain relaxant, véritable moment de détente après la naissance ou durant la période des coliques.

 


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

Accompagnante à la naissance | Cocoon Bien Naître

4 réactions au sujet de « 10 trucs pour favoriser un accouchement naturel »

  1. Je ne sais pas si c’est approprié d’écrire ça ici… Je suis désolé si ce n’est pas le cas. Puisque ça rejoint le point 9, je me permets! 😀 J’ai créé, avec le groupe de parents de la maison de naissance de Limoilou, un recueil de récits de naissance très joli et surtout, très inspirant, incluant une trentaine de récits de femmes de Québec. En vente ici:
    https://squareup.com/store/GPMDNLimoilou
    Les profits vont directement au groupe de parents, pour leurs activités. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *