Découvrez le fameux Blessingway

Découvrez le fameux Blessingway

Blessingway, on l’entend sur certaines lèvres, on le croise au détour d’une publication facebookienne, il gagne en popularité et de plus en plus de gens l’adoptent. Mais qu’en est-il de ce « blessingway »? Il mange quoi en hiver me direz-vous?

 

Que signifie Blessingway

Débutons d’abord par le nom. Comment se fait-il que nous adoptions cette appellation d’une autre langue que le français? N’y a-t-il aucune traduction potable qui puisse nous permettre de respecter la langue de Molière? Eh bien, il semblerait que non, pas vraiment… Littéralement le blessingway pourrait se traduire par « chemin de bénédiction ».  « Bénédiction de la mère et de l’enfant » pourrait, j’imagine, se rapprocher d’assez près de ce que cette célébration représente. Par souci de se comprendre universellement à l’égard d’une pratique qui demeure « alternative », nous adoptons la version anglaise.

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Laloba

 

Le blessingway, une célébration, un rituel

Il tient ses racines de la culture Navajo. Son but est essentiellement de « bénir » celui auquel il s’adresse afin de lui assurer chance, bonne santé, fertilité, bonheur, paix et protection sur son chemin. Il permet de fermer les chapitres, de se préparer au suivant en harmonie. Dans la culture d’origine, il n’était pas adressé seulement aux futures mères mais à toute personne qui s’apprêtait à opérer un changement important (puberté, mariage, ménopause, départ pour la guerre…). Bien que les rituels soient à mon sens bénéfiques à plusieurs moments de vie, attardons-nous à celui de la mère qui s’apprête à donner naissance.

D’emblée il faut souligner que le principe du rituel se place en dehors de toutes croyances. Il n’est pas nécessaire pour le pratiquer ou le mettre en place, d’adhérer à des idées précises sur une tradition spirituelle donnée. Le Blessingway constitue une expérience directe. Bien qu’il puisse être nécessaire de suspendre un instant les réflexes de jugement au moment où il est pratiqué, on peut adopter et inventer toutes sortes de rituels qui résonnent dans nos propres valeurs. Les rituels sont étroitement liés à l’imagination et la création, c’est pourquoi ils sont si puissants à mon avis, car les possibilités sont illimitées!

 

La force des liens

Ceux qui choisissent d’organiser un blessingway le feront souvent pour remplacer le plus traditionnel « shower » (« pluie » de cadeaux »). Fête où on célèbre également la maman, mais où l’aspect matériel est davantage mis de l’avant, puisque l’on « gâte » la maman d’objets principalement. Le blessingway quand à lui, met davantage l’emphase sur la qualité de partage d’un moment passé avec des personnes significatives. Il vise à engendrer une réelle communion entre les personnes présentes, pour garder en mémoire la force des liens. Des liens de sororité (communauté de femme) qui demeureront essentiels tout au long de la maternité. Traditionnellement pour les mères, le blessingway se célèbre entre femmes, mais comme mentionné plus tôt, rien n’est impossible!

C’est donc par le biais d’activités, que  les liens entre les personnes présentes se soudent et que les bonnes intentions sont générées envers la maman. Les activités peuvent être vraiment variées, en voici quelques exemples pêle-mêle : purification de l’espace, porte symbolique, constitution d’un cercle, exercices de respiration, visualisation, soins des pieds, des mains, couronne de fleurs, massage, henné, moulage en plâtre, apposer les mains sur le ventre, construction d’un mandala naturel, cérémonie du thé, partage d’histoires, d’intentions, de souhaits, poèmes, prières, textes inspirants, partage d’appréciation de la mère, drapeaux d’affirmations positives, chants, danse, créations collectives, offrandes significatives, livres d’or et boîtes à trésors, bracelets qui relient, colliers de perles…

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Laloba

 

J’ai eu l’immense bonheur de recevoir un blessingway quelques semaines avant mon 4ème et dernier accouchement. Ce blessingway avait une double signification pour moi: me redonner de la confiance suite à un accouchement difficile et souligner le fait que je m’apprêtais à vivre pour une dernière fois la grande rencontre avec un nouveau bébé.

Un moment merveilleux vécu en toute intimité avec les femmes si précieuses que j’avais choisies pour vivre avec moi cette soirée de rituels afin de me préparer à vivre mon accouchement dans la confiance.

Ce blessingway fut unique et magique. J’ai savouré l’expérience du début à la fin. Une soirée qui m’a permis de rire, sourire, pleurer, qui m’a touchée au plus profond de mon être, qui m’a donné de l’espoir pour cette naissance à venir, qui m’a connectée encore plus fort avec mon bébé.

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Capteuse de vie Photographie par Valérie Turcotte

Du henné sur la bedaine en passant par le bracelet confectionné avec toutes les  »perles de souhaits » que mes invitées m’ont remises (et que j’ai porté à mon accouchement). On demande souvent aux invitées de choisir des perles ou breloques de leur choix, pour la mère. Chacune explique pourquoi elle a choisi CETTE perle lors de la cérémonie. Par exemple, pourquoi cette couleur (signification), pourquoi elle lui faisait penser à la maman ou à son accouchement à venir…

j’ai aussi vécu un beau rituel où nous avons libérées nos peurs. J’ai également été bien gâtée avec un bain de pieds dans une eau de rose, un soin des mains. Je me suis sentie comme une princesse lorsqu’on m’a brossé les cheveux et qu’on a déposé sur ma tête une couronne de fleurs confectionnée avec amour pour moi.

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Laloba

Valérie Turcotte

 

Comment l’organiser

L’important dans l’élaboration d’un « programme » est d’être en lien avec les souhaits et besoins de la mère en devenir. Même s’il est préférable qu’une personne autre que la femme enceinte soit en charge de l’organisation, il est tout de même très important que celle-ci soit impliquée dans le processus afin que la cérémonie soit adaptée à ses besoins et à ses désirs. En général, on désigne également une maîtresse de cérémonie qui servira de guide pendant la célébration et qui s’assurera de maintenir le lien.

Une sorte de trame est idéalement à respecter. On commence par des activités qui permettent de créer des liens entre les participantes et qui installent l’espace. Un temps plus grand sera consacré à tout ce qui contribue à célébrer la femme enceinte, à lui donner confiance en son pouvoir et à ce qui lui fait du bien à tous les niveaux. La fin du Blessingway sera composée de moments qui font redescendre l’énergie et l’intensité ainsi que par des activités qui projettent dans l’avenir.  Pour clore le tout on finira souvent par un festin! Après s’être nourri l’esprit, il est bon de redescendre dans le corps en mangeant! Lors de ce rituel, tous les sens doivent être rassasiés et même honorés.

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Laloba

 

Ce qui est certain, c’est que ce sont des moments toujours inoubliables. Dans nos tourbillons de vie accélérées, nous prenons rarement le temps, et surtout à plusieurs, de nous positionner à l’instant présent et de diriger nos pensées dans une même direction. C’est ce que fait la beauté du blessingway…

Et c’est ça qu’il mange en hiver. Il carbure aux liens renforcés qui constituent les plus beaux joyaux de tous les parents en devenir.

Marie-Eve B. Lévesque

L A L O B A photo, pour l’histoire de VOTRE monde
819-808-9702
www.lalobaphoto.com

Le fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Loup BH

Marie-Eve B. Lévesque est une passionnée de périnatalité comme lieu de sacré et de transformation. Elle utilise toutes les cordes à son arc pour valoriser la beauté des liens qui se créent autour de ce choix de vie qu’est celui de devenir parent. Accompagnante créative formée par le Centre Pleine Lune, photographe de naissance et de vie, elle est aussi une artiste multidisciplinaire grandement inspirée par l’authenticité pure. Son attrait pour la célébration en plus de tout le reste, l’amène à l’occasion à mettre sa touche pour organiser ou animer les blessingways.


RéférenceLe fameux Blessingway par Marie-Eve B. Levesque | Cocoon Bien Naître : Blessingway – Rituels d’aujourd’hui pour célébrer la grossesse et la naissance, de Nathanaëlle Bouhier-Charles aux Éditions Plage.


L’ensemble des articles du blog peut être partagé dans un but non lucratif. Néanmoins, merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous le faites.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *