La pratique de massages peut vous aider pendant l’accouchement

La pratique de massages peut vous aider pendant l’accouchement

L’accouchement est à la fois stressant et très physique. C’est une étape importante qui apporte son lot d’inquiétudes et qui demande un grand effort autant physique que mental. La pratique de massages est un outil formidable pour réussir à passer au travers de cette étape! En voici quelques avantages!

 

Plein de techniques différentes!

La massothérapie c’est aussi une variété de techniques. Il peut s’agir d’effleurages qui stimulent la libération d’endorphines, de pressions fortes ou de percussions qui déroutent le système nerveux et diminue la douleur.  Les acupressions, ces pressions fixes des doigts sur des points précis du corps sont aussi une manœuvre très utile. La grande variété des zones à masser permet de s’adapter aux mouvements et aux s de position de la maman. Peu importe la position de la maman, il y a possibilité de l’aider et de lui faire du bien, que ce soit avec des pressions au sacrum, un massage des épaules et de la nuque ou simplement des effleurements pour détendre le ventre.

 

Diminution de la douleur!

La massothérapie est très loin d’être seulement un moment de détende au spa. Bien au-delà de la détente, le massage permet aux muscles et à l’esprit de se relâcher. L’important dans un accouchement est de permettre à la fois aux muscles de s’étirer pour permettre à bébé de descendre et de passer à travers la filière pelvigénitale et au corps de ne pas s’épuiser.

Entre les douleurs à la symphyse, les problèmes de sciatique ou de dos, les petits maux physiques sont courants durant la grossesse. Ils sont encore plus présents lors de l’accouchement. Le massage est un excellent moyen de se détendre et de soulager ces maux. Après tout, le corps est engagé dans un marathon physique qui requiert la participation de plusieurs structures normalement assez fixes. Le massage permet de donner un bon coup de pouce dans ce sens.

De plus, le massage permet la production d’endorphines, diminuant la douleur et permettant à la maman de mieux gérer l’accouchement.

Des points de pressions peuvent aussi être combinés au massage pour diminuer encore plus la douleur.

 

N’importe où!

La massothérapie à cette facilité de pouvoir être utilisée n’importe où. Pas besoin d’une table et de plein de matériel pour qu’elle soit efficace. Deux mains, ce que les personnes accompagnant maman ont normalement et un peu d’huile en bonus font un travail merveilleux. Peu importe le lieu et le moment durant l’accouchement, le massage reste toujours une option utile.

 

Plus de participation du conjoint!

Que ce soit de petits massages de mains, massage du bas du dos et de la nuque, quoi de mieux pour maman de sentir le support de papa. Ce dernier aime se sentir utile, le massage permet donc une plus grande participation du conjoint durant le travail et fait sentir à la maman son implication.

 

Permettre au corps de bien travailler!

Durant l’accouchement, tout le système musculo-squelettique est mis à rude épreuve. Le corps doit travailler pour permettre au bébé de descendre et au bassin de se modifier pour le laisser passer. La musculature du bassin doit devenir suffisamment souple et en même temps s’ouvrir suffisamment pour laisser de la place au bébé.

La massothérapie aidant justement le travail du système musculo-squelettique, elle est tout à fait adapté pour permettre au corps d’accomplir cet exploit. Elle permet de relâcher les muscles ayant besoin de souplesse, de relaxer les muscles ayant besoin de travailler et permet même d’aider certaines structures à mieux se mobiliser. La pression au sacrum pour aider le bassin à s’ouvrir reste un grand classique.

 

Un travail plus rapide!

En plus du fait d’observer que la diminution des tensions facilite le travail, le massage diminue la production de cortisol et augmente celles des endorphines. Ceci favorise la production d’ocytocine, nécessaire aux contractions et à l’accouchement. Le travail se fait donc plus rapidement et avec plus de facilité. Il permet aussi à bébé d’adopter une bonne position en évitant que des barrières physiques l’empêchent de bien se placer.

 

Sans compter les points de pression qui permettent d’accélérer le travail et favorise la descente de bébé. Bien d’autres choses pourraient être dites sur l’utilité du massage durant l’accouchement.  Écoutez vos besoins et laissez-vous aller!

 

Nicolas Lacroix Pépin, Accompagnant à la naissance, 

La pratique de massages peut vous aider pendant l'accouchement | Cocoon Bien NaîtreNicolas Lacroix-Pépin est Thérapeute scientifique, spécialiste en périnatalité, passionné par le merveilleux monde de la grossesse et les poupons.

Dans ce domaine depuis 2009, il a complété une maîtrise suivi d’un doctorat en Médecine Moléculaire et le sujet de sa thèse était centrée sur les hormones et l’utérus.

Il est un des premiers accompagnant à la naissance formé au Québec. Il est allie la massothérapie, la relation d’aide, l’hypnose et les soins Rebozo afin d’offrir des outils thérapeutiques aux nouvelles familles. Avec ce bagage autant humain que scientifique, il a une vision très globale de la périnatalité.

Ses services sont offerts en français et en anglais.

Pour contacter Nicolas Lacroix Pépin, je vous encourage vivement à aller visiter son site web ou à le contacter via sa page Facebook.


L’ensemble des articles du blog peut être partagé dans un but non lucratif. Néanmoins, merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous le faites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *