Archives de
Catégorie : Nutrition

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître

Votre bébé a 5 mois et demi et nous sommes presque mi-décembre, vous vous demandez ce qu’il va pouvoir manger pendant la période des Fêtes? Voici des idées pour le menu de bébé.

Menu pour bébé qui débute les solides avec l’alimentation autonome du bébé (DME)

Si bébé se tient bien droit dans sa chaise-haute, qu’il a près de 6 mois et semble avoir un intérêt pour les aliments, vous pouvez lui présenter des aliments solides pour lui permettre de commencer à jouer avec ceux-ci. Cliquez ici pour en savoir plus sur les pricipes de la DME. Au niveau des apports, le bébé est encore bien nourris par son lait, qu’il reçoit encore à la demande dans ses 6, 7e et 8e mois. 

Quels aliments offrir à bébé?

Pour commencer l’introduction des solides, vous pouvez lui offrir :

  • Lanières de concombre, poivrons crus,
  • Bouquet de brocoli cuit rapidement,
  • Languettes de toast,
  • Tranche de cantaloup ou melon miel (bien lavés) avec la pelure,
  • Gros morceau de viande ou dinde en languette.

Bébé pourra aussi recevoir des céréales de bébés, pourquoi pas y ajouter un peu de compote de pommes et de cannelle?

Voici des idées de menu de Noël pour bébé de 6 mois en DME.

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître | DME

 

Menu pour bébé qui débute les solides avec les purées

L’introduction des solides avec les purées est la façon la plus sécuritaire de débuter si le bébé a entre 4 et 6 mois. Il est aussi possible de débuter avec les purées vers 6 mois mais assurez-vous d’offrir différentes textures de purées afin de favoriser l’acceptation rapide des textures. Ça peut être plus simple lors des déplacements car il existe beaucoup de purées/compotes de qualité prêtes à offrir à bébé. Un bébé de 6 mois aime aussi avoir son autonomie, n’hésitez pas à le laisser jouer avec sa cuillère 🙂 

Pensez lui offrir aussi le plaisir de jouer avec un concombre en fin ou début de repas. Il apprendra à accepter différentes textures en étant exposée à celles-ci et les aliments en gros morceaux servent très bien à cela. 

Voici des idées de menu de Noël pour bébé de 4-6 mois qui mange des purées.

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître | DME

Recette de Biscuits du temps des fêtes

(rendement : 12 biscuits)

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître | DME
Crédit photo : Sandra Griffin

Ingrédients:

  • 250 mL (1 tasse) flocons d’avoine à cuisson rapide,
  • 250 mL (1 tasse) céréales sèches pour bébé sans lait,
  • 1 mL (1/4 c. à thé) cannelle,
  • 1 mL (1/4 c. à thé) muscade moulue,
  • 5 mL (1 c. à thé) poudre à pâte,
  • 250 mL (1 tasse) bananes très mûres, écrasées (environ 2 bananes),
  • 45 mL (3 c. à table) huile de canola,

Préparation:

  1. Préchauffer le four à 350F. Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin.
  2. Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, les céréales pour bébé, la cannelle, la muscade et la poudre à pâte.
  3. Dans un autre bol, écraser les bananes à la fourchette et ajouter l’huile de canola.
  4. Ajouter le mélange de bananes au mélange sec et mélanger.
  5. Former la pâte en 12 serpents dodus d’environ 2 c. à table chacune. Pour ce faire, mettre la boule de pâte dans la paume de la main, refermer les doigts sur la pâte, et faire rouler la boule vers le haut de la paume plusieurs fois. Bien aplatir les serpents sur la plaque à biscuits avec les doigts.
  6. Cuire les biscuits pendant 45 minutes, en les retournant après 30 minutes.
  7. Laisser refroidir sur une grille afin qu’ils raffermissent.

Recommandations sur l’introduction des solides

Saviez-vous que les recommandations sur l’introduction des solides ont été révisées en 2014 et que la progression se fait beaucoup plus rapidement qu’avant? Qu’il n’y a pas d’ordre d’introduction et qu’il est possible d’offrir différentes textures dont des aliments à manger avec les mains?

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître | DME
Crédit photo : Maman mange bien

Pour en savoir plus sur l’introduction des solides, la prévention de l’étouffement, la nutrition adéquate et intégrer rapidement diverses textures à l’alimentation de bébé (même si on commence avec des purées) mon livre numérique répondra à toutes vos questions. Menus et recettes en prime!

Voir le livre et un aperçu

 

Sandra Griffin

Sandra Griffin, nutritionniste et maman de bientôt 4 enfants, aide les mamans à bien nourrir leurs enfants en offrant des conseils pratico-pratique mais surtout une information professionnelle et nuancée. Pour en savoir plus sur l’alimentation autonome, vous pouvez assister à un de ses ateliers, ou la rejoindre sur Facebook!

Sandra Griffin propose un atelier à distance mardi le 13 décembre en ligne de 13h à 15h. 🙂 C’est par ici pour plus de renseignements. 

Menu des fêtes pour bébé en introduction des solides | Cocoon Bien Naître | DME


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire le nom de l’auteur ainsi que la source www.cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

5 conseils pour pratiquer la DME au resto

5 conseils pour pratiquer la DME au resto

Avant d’aborder les conseils pratiques pour faire la DME au resto, certaines d’entre vous se demandent peut-être « C’est quoi la DME? ».

La DME

La Diversification Alimentaire Menée par l’Enfant (ou Baby Led Weaning, BLW) est une façon d’introduire progressivement les aliments solides au bébé afin qu’il se nourrisse lui-même. La phase traditionnelle des purées est éliminée et le bébé mange rapidement des aliments comme des boulettes de viande, des légumes rôtis et des fruits frais.  Vous pourrais en savoir davantage au sujet de la DME ici.

Jessica Coll est nutritionniste, créatrice du cours en ligne DME et surtout maman de 2 enfants qui ont fait la DME. Elle a fait ça partout. Oui, oui! Partout : en avion, à la plage, au parc et même au resto! Voici ses 5 conseils pour la DME au resto

5 conseils pour pratiquer la DME au resto

1 / Consultez le menu à l’avance

Souvent le menu du resto est disponible en ligne donc vous pouvez le consulter à l’avance pour vérifier si vous pouvez faire un choix qui serait approprié pour votre bébé.  Souvent les aliments du resto sont préparés avec beaucoup de sel et des huiles raffinées donc optez pour des aliments sans sauce (ou demandez d’avoir la sauce « à côté »).  Une cuisse de poulet et des légumes rôtis sont de bons exemples.  Si vous ne trouvez pas d’option adéquate, vous pouvez toujours amener des aliments de la maison pour votre bébé.

2 / Planifiez au moins un repas soutenant pour votre bébé à un autre moment de la journée

Puisqu’il y a beaucoup de stimulation au restaurant, les bébés sont souvent distraits et mangent moins qu’à l’habitude.  Offrez-lui donc un repas plus soutenant à un autre moment (une omelette au déjeuner par exemple).

5 conseils pour pratiquer la DME au resto | Cocoon Bien Naître
Crédit photo : Jessica Coll

 

3 / Planifiez votre sortie au resto plus tôt qu’à l’habitude

On oublie les soupers tardifs avec un bébé!  En effet, celui-ci aura tendance à être moins patient et plus fatigué en soirée. A la place, optez plutôt pour un 5 à 7 ou bien un dîner à 11h par exemple. En conservant la même routine qu’à la maison,  votre bébé aura plus de chances d’être content.

4 / Assurez-vous que la chaise haute du resto a un plateau

Ceux qui pratiquent déjà la DME savent que bébé a besoin d’une large surface sur laquelle on dépose les aliments. Souvent les chaises hautes des restos n’ont pas de plateau donc il faudrait appeler à l’avance pour vérifier.  Une autre option serait d’amener une chaise d’appoint de chez vous.  Assurez-vous de bien nettoyer le plateau avant le repas 😉

5 / Bien nettoyer votre espace avant de partir

Par mesure de politesse, assurez-vous de bien nettoyer l’endroit où votre bébé aura mangé.  N’oubliez pas le plancher sous la table!

« Mon copain et moi sommes fan de resto, bistro, bonne bouffe. Avec la DME, on peut continuer à s’adonner à notre passion, même avec les enfants ! On arrive plus tôt qu’avant et on prévoit des petits trucs à grignoter pour faire patienter. On a parfois droit à quelques regards, mais c’est plus de la curiosité qu’autre chose. Une bonne bavette et quelques débarbouillettes, on ramasse le plus gros par terre et sur la chaise haute et voilà! »

Sophie, Maman de 2 enfants en bas âge qui pratique la DME

« On apporte le booster avec tablette de la maison et plusieurs débarbouillettes. On choisi des choses pas trop salées et pas trop salissantes quand on peut! On fait ça depuis qu’il a 6 mois et souvent on se fait dire qu’il mange bien et que c’est impressionnant. On nettoie le plancher après et hop! MAGIQUE! »

Véronique

Ça fait du bien de sortir au resto de temps en temps.  Parfois c’est plus compliqué avec un bébé mais ça se fait!

Jessica Coll, nutritionniste et créatrice du cours en ligne DME

5 Conseils pour pratiquer la DME au resto | Cocoon Bien Naître

Pour obtenir le mini livre de recettes DME de Jessica Coll (100% gratuit!), visitez son site et abonnez-vous à son info-lettre.


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source www.cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

signature MamanRebelle

L’eau, source de vie

L’eau, source de vie

L’ eau est le principal constituant du corps humain (65% en moyenne, ce qui correspond à environ 45 litres d’eau pour une personne de 70 kilogrammes).

À l’intérieur de l’organisme, l’eau n’est pas répartie uniformément. Sa concentration varie d’un organe à l’autre : 85 % dans le cerveau, 80 % dans les poumons, 80 % dans les reins, 73% dans les muscles, 22 % dans les os.

L’organisme a besoin d’environ 2,5 litres d’eau par jour pour fonctionner correctement (1,5 litre sous forme liquide et 1 litre contenue dans la nourriture absorbée). Le corps en aura davantage besoin en cas d’exercice physique, dans le cadre de la grossesse ou au cours de forte chaleur.

L’élimination de l’eau par l’organisme se fait essentiellement dans les urines (1,5 litres), mais aussi dans la sueur, l’air expiré et les selles (de 0.9 à 0.1 Litres).

Eau et grossesse

L’eau est vitale pour votre bébé ! Elle joue un rôle fondamental pour la croissance du fœtus, dont elle représente 90 % du poids (à 6 mois de grossesse). Elle permet les échanges entre le sang de la mère et celui du fœtus via le cordon ombilical. L’eau permet le transport des nutriments, des vitamines et des minéraux indispensables à la croissance du fœtus.

L'eau, source de vie pendant la grossesse | Cocoon Bien Naître

L’eau constitue la majeure partie du liquide amniotique dans lequel le fœtus baigne. Cette poche d’eau le protège des chocs, des infections, assure une température constante et lui permet de se développer.

Il est essentiellement composé d’eau et d’électrolytes (99%), auxquels s’ajoutent du glucose, des lipides, des protéines, des cellules épithéliales fœtales desquamées (les cellules fœtales peuvent être analysées et permettent le diagnostic prénatal, lors de l’amniocentèse). Le volume du liquide amniotique varie au cours de la grossesse (20 ml à la 7e semaine, 600 ml à la 25e semaine et 800 ml à terme).

L'eau, source de vie pendant la grossesse | Cocoon Bien Naître
Modifications de la composition corporelle du fœtus entre 23SA et 40SA

A partir du 5e mois environ, le fœtus déglutit le liquide amniotique.

Le liquide amniotique est constamment renouvelé, reflétant les échanges entre la mère et le fœtus. Ces échanges entre le liquide amniotique et la mère sont considérables : près d’un demi-litre par heure !  Son rôle est tellement vital qu’en fin de grossesse, les besoins en eau du fœtus sont largement supérieurs à ceux en oxygène !

Boire suffisamment d’eau est essentiel pour la femme enceinte et permet d’éviter les désagréments suivants : constipation, peau sèche, crise d’hémorroïdes, fatigue, prise de poids trop importante. L’eau permet d’augmenter la circulation artérielle de la femme enceinte. Une consommation suffisante permettra d’éviter l’hypotension. L’eau aide à faire fonctionner les reins de façon optimale et permet  ainsi de réduire les risques d’infections urinaires ou les crampes.

Après la naissance de bébé, il faut continuer à boire beaucoup d’eau, surtout lorsqu’on allaite.

Boire un minimum de 1,5 litre de liquide/jour

En tout temps, votre corps a besoin de 1,5 à 2 litres de liquide par jour pour bien fonctionner. Pendant la grossesse, il en va de même pour le bon développement du fœtus. L’hydratation de la future mère influence même le volume du liquide amniotique. L’eau est la meilleure boisson à adopter puisqu’elle ne contient ni sucre, ni excitant, ni produit ajouté.

Prenez l’habitude de garder toujours près de vous une petite bouteille d’eau, et hydratez-vous régulièrement. N’attendez pas d’avoir soif pour boire.

Dans les 3 premiers mois de la grossesse, si vous avez beaucoup de nausées, essayez les eaux pétillantes qui calment les troubles digestifs, au pire, les sodas light qui vous permettront au moins de ne pas vous déshydrater. Après le premier trimestre, n’en abusez pas car ces boissons stimulent l’appétit et peuvent aggraver les ballonnements.

Pour maximiser vos chances de consommer votre 1.5 – 2 L/jour, les apports doivent être répartis de la façon suivante : 1 litre sous forme de boisson et 500 ml sous forme d’aliments. Les fruits et légumes contiennent entre 80 et 90 % d‘eau. Autrement dit, en manger 600 g par jour revient à boire environ 500 ml d’eau !

L'eau, source de vie pendant la grossesse | Cocoon Bien Naître

En cas de fièvre ou de forte chaleur, pensez à augmenter votre consommation.

Quelle eau consommer ?

Vous pouvez consommer sans danger de l’eau du robinet pendant votre grossesse. Elle a en effet été traitée et contrôlée pour répondre aux normes de potabilité. Il peut cependant arriver que cette eau contienne trop de nitrates pour les femmes enceintes. Selon le rapport sur l’eau de l’Institut National de Santé Public du Québec, les concentrations de nitrates et de nitrites dans les réseaux d’eau potable au Québec sont, dans la très grande majorité des cas, très faibles.  Toutefois, si vous vivez dans une région agricole, prenez soin de vérifier auprès de votre mairie la teneur en nitrates qui doit rester en dessous de 50 mg/l.

Les eaux en bouteille ont l’avantage d’assurer la qualité et la sécurité de leurs origines.

L’eau minérale se distingue par une teneur plus élevée en minéraux que l’eau de source, qui elle, coule moins profondément dans le sous-sol et n’emmagasine pas autant de minéraux. Les eaux minérales ont l’avantage de pallier certaines carences, notamment en calcium ou en magnésium, minéraux essentiels pour le développement du futur bébé et le bien-être de la future maman. Pour en savoir plus sur les différentes eaux embouteillées, visitez la page de coup de pouce.com

Le calcium joue un rôle important dans la construction du squelette et des dents du bébé mais également dans la composition du lait maternel. Si vous présentez une carence en calcium, bébé ira puiser directement dans vos réserves, pouvant entraîner une décalcification mais aussi un risque accru d’hypertension artérielle et de baby blues. Si votre consommation en produits laitiers est peu élevée, optez pour les eaux riches en calcium (dans l’ordre décroissant) : Hépar, Courmayeur, Contrex, Taillefine, Vittel.

Le magnésium aide à lutter contre la fatigue générale et musculaire mais aussi contre les palpitations. Certaines études disent même que le magnésium aiderait le col de l’utérus à se relaxer, ce qui permettrait de faciliter l’accouchement.

Boire de l’eau pétillante enceinte ?

L’eau gazeuse n’est pas déconseillée pendant la grossesse. Elle est seulement à éviter si vous souffrez de rétention d’eau ou d’hypertension en raison de leur richesse en sodium (sel). Les eaux gazeuses bicarbonatées, facilitent la digestion, calment les brûlures d’estomac et soulagent les nausées fréquentes en début de grossesse. Néanmoins, certaines femmes apprécieront son importante teneur en fluor (Badoit), véritable remède contre les problèmes de gingivite liés à la grossesse. Les eaux de sources gazeuses (avec ajout de gaz carbonique) contiennent en général peu de sel.

Enfin, faites attention aux eaux minérales aromatisées qui contiennent parfois beaucoup de sucre et favorisent donc la prise de poids.

De l’eau ? Non merci !

Si vous avez de la difficulté à boire l’eau « nature », optez pour les boissons lactées, les cocktails de fruits frais, les limonades, les smoothies de légumes frais, les popsicles maison, les sorbets glacés ou encore les potages et bouillons. Si vous les faites maison, ils vous apporteront de nombreux nutriments et des vitamines indispensables au bon développement de votre bébé.

Par contre évitez le thé et le café. Au-delà de 3 tasses par jour, ils entraînent une accélération du rythme cardiaque, nocive pour le fœtus. Préférez-leur les infusions à la menthe et à la verveine qui facilitent la digestion, ou au tilleul et à la camomille pour bien dormir.

L’alcool est à bannir évidemment puisque sa consommation est la cause de malformations chez nombre de bébés.

 

Jocelyne Gaudy, Infirmière et Accompagnante à la naissance 

Jocelyne Gaudy, accompagnante à la naissance | Cocoon Bien NaîtreMaman de 2 garçons nés en 2003 et 2011, ma vision de la naissance et de la grossesse a été complètement chamboulée par ma formation d’accompagnante à la naissance et les formations suivies par la suite.

Au quotidien j’occupe le métier d’infirmière, un travail qui me passionne et qui se conjugue très bien avec celui d’accompagnante. J’ai travaillé durant plus de 10 ans avec des bébés prématurés ; un domaine à la fois difficile et plein d’espoir, où la vie est si précieuse qu’on la maintient par des tas de fils!

En tant qu’accompagnante à la naissance, je vous aide à mieux vivre votre grossesse, votre accouchement et l’accueil de votre nouvel enfant. Je vous encourage à prendre soin de lui en vous enseignant l’art du massage pour bébé et du bain relaxant, véritable moment de détente après la naissance ou durant la période des coliques.


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source  www.cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

signature fond bleu

10 plats à mettre au congélateur avant la naissance de bébé

10 plats à mettre au congélateur avant la naissance de bébé

Vous êtes dans les dernières semaines de votre grossesse ?! On a souvent un petit regain d’énergie à ce moment-là (enfin surtout si c’est le premier bébé, sinon l’énergie est vite aspirée par la fratrie). Profitez-en pour préparer quelques plats à congeler en vue des premières semaines suivant la naissance de bébé. Quand bébé sera là vous serez probablement fatiguée, vous serez vraiment très occupée et vos repas s’apparenteront probablement à un « restant «  de quelques choses trouvé dans le frigo.

Entre 2 changements de couche et un allaitement, vous serez contente de n’avoir qu’à réchauffer un de vos petits plats gastronomiques préparés d’avance. Pour voir les recettes, cliquez directement sur le plat qui vous tente!

1- Le meilleur pâté au poulet façon Ricardo 

En suivant les précieux conseils de Ricardo, vous aurez assurément le meilleur pâté au poulet. Il saura égayer le lendemain d’une nuit difficile de bébé. Ce lendemain où la seule envie qu’on ait se résume à déposer la tête sur l’oreiller avec des bouchons dans les oreilles. Néanmoins, bébé a besoin de vous et il faut bien manger. Facile à faire selon les commentaires du site et encore meilleur réchauffé.

2- Lentille à la marocaine de L’ivresse des sens

Les lentilles sont un must à se préparer avant l’arrivée de bébé. Le grand père de mon chum assurait qu’il n’y avait rien de mieux pour une femme qui vient d’accoucher et qui allaitent. J’aurai pu en manger à chaque repas si ça n’avait tenu qu’à lui. Facile à faire, vous pourrez bénéficier des bienfaits des lentilles et avoir un souper rapide à décongeler. 

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître

Les lentilles sont les plus digestes des légumineuses, elles sont riches en fibres et facilite donc le transit intestinal. Elles participent à prévenir les maladies cardio-vasculaires. Elles sont une excellente source de fer, essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux)

Les lentilles sont une source de vitamine B6. Cette vitamine participe au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse des neurotransmetteurs. Elle collabore également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. Elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

♦ Site Web ♦ Facebook ♦ Twitter ♦ Pinterest ♦

3- La lasagne roulées à la courge ricotta épinards de trois fois par jour

Marilou vous a concocté une lasagne végétarienne dont vous me donnerez des nouvelles. Savoureuse et équilibrée, cette recette sera prête en 15 min. Accompagnée d’une salade verte en été, d’une viande en sauce en hivers, cette lasagne se marie avec tout. De plus, elle se congèle et se réchauffe très bien.

4- La quiche au saumon de Recette Québec

Pour cette recette, n’hésitez pas à mettre du saumon frais ou encore fumé, c’est un délice. La quiche est selon moi un incontournable à mettre dans votre congélateur. Rapide à faire, vous pouvez varier les recettes à l’infini. Toujours appréciée avec une salade composée, elle vous apporte soutien et réconfort pour passer à travers votre journée avec bébé. Petit truc pratique, couper vos parts avant de la mettre à congeler, ainsi vous ne sortirez que ce dont vous avez besoin le moment venu.

5- Une ratatouille du sud-est de l’Estrie par Cinq Fourchettes ect.

Rien que le mot ratatouille vous mets l’eau à la bouche?! Composée entre autre de tomates, d’aubergines, de zucchini, d’oignons, elle vous apportera les vitamines et minéraux dont vous avez besoin pour vous remettre de l’accouchement. La recette de Cinq Fourchette est simple et savoureuse.

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©Cinq Fourchettes

♦ Site Web ♦ Facebook ♦ Twitter  ♦ Instagram ♦ Pinterest ♦

6- Des croquettes maison façon Les 2 Complices

Bientôt vous aurez un merveilleux petit bébé et rapidement un jeune enfant. Une façon savoureuse et originale de vous habituer à manger « comme vos enfants » oui-oui vous avez bien lu et je vous assure que bientôt vous mangerez régulièrement des pâtes alimentaires et des croquettes de poulet 😉

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©Les 2 Complices

Les croquettes Les 2 Complices sont au jambon et contiennent des légumes donc on valide le tout coté santé. Rapide et peu coûteuses, elles iront très bien cet été avec votre salade ou même une soupe en hiver. 

♦ Site Web ♦ Facebook ♦

7- Un macaroni au fromage façon Le Tablier du dimanche

Ce repas qu’on peut accompagner de crudités sera prêt en 12 minutes top chrono ! Doublez les proportions et gardez en une partie pour les semaines qui suivront la naissance. Découvrez la recette sur le site de Le tablier du dimanche.

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©Le tablier du dimanche

♦ Facebook ♦ Instagram ♦ Pinterest ♦

8- Les muffins aux courgettes selon Les pieds dans les plats

Collation santé, parfaite pour accompagner une salade composée, facile à emporter dans la boite à lunch. La courgette est parfaite dans des muffins, sa composition riche en eau les rendra moelleux à souhait.

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©Les pieds dans les plats

Site Web ♦ Facebook ♦ Instagram ♦

9- Muffins moelleux au chocolat et zucchini approuvés par La Testeuse

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©La Testeuse

Tant qu’à être les mains dans le plat à mélanger votre pâte à muffins et vos zucchini, La Testeuse vous propose une version sucrée du muffin avec du chocolat! Enceinte on a le droit de se gâter, nouvellement maman aussi!! En plus, personne ne pourra vous dire que ce n’est pas santé parce qu’il y a quand même des légumes dedans 😉 Et puis, il faut bien se donner du courage pour passer à travers une journée occupée. Idéale à toutes heures du jour ou de la nuit, vous vous régalerez avec ces muffins chocolat et zucchini.

♦ Site Web ♦ Facebook ♦ Instagram ♦ Pinterest ♦ Twitter ♦

10- Popsicles banane et petits fruits de Wooloo

Pour celles qui accouchent en été, rien de tel que de pouvoir se rafraichir rapidement tout en prenant quelques bonnes vitamines au passage. Ces popsicles maison seront parfait, vous pouvez varier les plaisirs en agrémentant la recette à votre gout. Pour celles qui font de l’intolérance au lactose, profitez-en, il n’y en a pas !

♦ Site Web ♦ Facebook ♦

10 plats à congeler avant la naissance de bébé | Cocoo Bien Naître
©Wooloo

 

Un merci tout particulier aux Blogueuses d’avoir contribué à cet article. Vous faites un travail formidable, ne lâchez pas! Merci également à Marilou de Trois Fois par Jour et son équipe qui répondent rapidement et avec beaucoup de gentillesse lorsqu’on les contacte. 

 

Jocelyne Gaudy, Infirmière et Accompagnante à la naissance 

Jocelyne Gaudy, accompagnante à la naissance | Cocoon Bien NaîtreMaman de 2 garçons nés en 2003 et 2011, ma vision de la naissance et de la grossesse a été complètement chamboulée par ma formation d’accompagnante à la naissance et les formations suivies par la suite.

Au quotidien j’occupe le métier d’infirmière, un travail qui me passionne et qui se conjugue très bien avec celui d’accompagnante. J’ai travaillé durant plus de 10 ans avec des bébés prématurés ; un domaine à la fois difficile et plein d’espoir, où la vie est si précieuse qu’on la maintient par des tas de fils!

En tant qu’accompagnante à la naissance, je vous aide à mieux vivre votre grossesse, votre accouchement et l’accueil de votre nouvel enfant. Je vous encourage à prendre soin de lui en vous enseignant l’art du massage pour bébé et du bain relaxant, véritable moment de détente après la naissance ou durant la période des coliques.


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

Accompagnante à la naissance | Cocoon Bien Naître

Les Bentô de Valérie ou comment révolutionner ta boite à lunch

Les Bentô de Valérie ou comment révolutionner ta boite à lunch

Aujourd’hui je sors un peu de mon registre habituel, quoique que, qui dit maternité dit bébé et enfant qui grandit hein?! Les miens sont rendus à plus de 12 et presque 5 ans! Voilà bientôt 8 ans que je me débats pour essayer de créer des boites à lunch attrayantes à mon fils pour qu’il est le goût de manger et que je me sente une bonne maman.

Parce que oui, nourrir mon enfant a toujours était un grand défis plein de frustrations. Dans son jeune âge, on ne parlait pas encore de DME et honnêtement les soupes dans le biberon pis les purées ça a jamais était son truc! En tout cas! Je m’égare là, revenons sur notre sujet!

En devenant «Maman Bloggueuse» j’ai fait la connaissance d’une formidable communauté de mamans pleines de talent qui échangent et s’entraident sur le net.

L’une d’entre elle pourrait bien sauver ma semaine et pourquoi pas la tienne en révolutionnant l’ART du LUNCH. Si toi aussi tu manques d’inspiration, écoute ben !

Valérie Lévesque est une fille du Saguenay-lac-st-jean, passionnée par la culture japonaise et plus particulièrement par l’art Bentô et les mangas.

L’art Bentô?! T’affole pas, moi non plus j’avais aucune idée de ce que c’était avant de faire la connaissance de Valérie. Depuis j’ai repéré au Jean Coutu des boites à Bentô qui pourraient faire l’objet d’un futur investissement. Me reste plus qu’à savoir comment faire un Bentô. Le eBook de Valérie lévesque m’a permis d’en savoir davantage sur cet art culinaire, créatif et écologique, accessible à tous.  

Le eBook est en vente dans la boutique Les Bentô de Valérie.

Jusqu’au 12 juin 2016, obtient 50% sur le prix de vente en utilisant le code : BENTAVI50J

Avant de devenir maman, Valérie a été hygiéniste dentaire pendant 5 ans. La santé est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Ce métier lui a appris la minutie et l’importance à apporter aux petits détails!! Ce bagage professionnel, elle l’adapte à ses Bento ! En Décembre 2015, elle décide de pousser sa passion au niveau supérieur en créant un blogue professionnel afin de faire connaître cette manière totalement amusante de faire les lunchs : Les Bento de Valérie est né.

Le bentō (弁当?) est un terme japonais désignant un repas rapide ou casse-croûte contenu dans un coffret, pris hors de la maison. C’est aussi une façon de présenter le plat unique et il est extrêmement populaire au Japon.

Le bentô pourrait remplacer le traditionnel sandwich que je donne à mon garçon ! En plus il est beaucoup plus nutritif. Les aliments présents dans un Bentô sont variés : environ 40% de riz, 30% de protéines, 20% de légumes frais et 10% de légumes macérés (tsukemono) ou de fruits. C’est là que réside l’équilibre diététique du bentô, qui correspond aussi à une harmonie de saveurs, suscitant le contraste des goûts sans brutalité. Le bentô nécessite que tout soit coupé pour être mangé facilement avec les doigts ou des baguettes. Source : Wikipédia.

Pour en savoir plus sur les aliments à utiliser et comment les apprêter, je te recommande VRAIMENT le eBook de Valérie. En attendant, tu trouveras sur son site web quelques recettes pour débuter en douceur. Tu peux aussi visiter sa page Facebook et poser directement tes questions à Valérie Lévesque. Tu verras, elle est vraiment gentille et super inspirante!

Bon je te laisse, j’ai les lunch de demain à faire 😉 mais rejoins-moi sur le groupe Facebook Bentô ta vie on partagera nos créations.

signature MamanRebelle

BLW/DME mais qu’est-ce que c’est ?

BLW/DME mais qu’est-ce que c’est ?

L’alimentation autonome du bébé, aussi appelé Baby Led Weaning (BLW) ou Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME) est de plus en plus populaire chez les parents.

12576162_1014699661919910_1503552233_n.jpg
©Katia Péchard Photographe

Qu’est-ce que c’est?

Cela consiste, lors de l’introduction des solides, à laisser le bébé s’alimenter par lui-même avec des aliments en gros morceaux ou en languette  et apporter lui-même les aliments à sa bouche. L’introduction des aliments débute autour de 6 mois, en parallèle le bébé continue de recevoir son lait à la demande.

Est-ce qu’il va s’étouffer?

La crainte que le bébé ne s’étouffe avec de gros aliments est légitime.

Il est plus fréquent de voir un bébé manger des aliments en purée, néanmoins la DME représente un apprentissage qu’un bébé de 6 mois et plus est mesure de faire.

Au début, le bébé devra apprendre à former une bouchée. Le réflexe nauséeux est très présent et il lui permettra de ramener les aliments vers l’avant de la bouche ou à l’extérieur.

On offre au bébé des aliments tendres, facile à écraser avec les gencives et offerts en gros morceaux afin de faciliter la préhension (fruits mûrs ou légumes cuits). Le bébé fabrique sa propre purée en écrasant des bouts d’aliments avec ses gencives. La toux peut être présente et elle servira à expulser les petites particules qui sont allées chatouiller l’arrière de la bouche.

L’apprentissage de l’alimentation autonome fait intervenir tous les mécanismes de protection des voies respiratoires.

Afin de le faire de façon sécuritaire, le bébé doit être assis le dos droit et ne jamais être laissé seul lorsqu’il mange.

Certains aliments ne devraient pas être offerts: les aliments durs et ronds comme les raisins, les tranches de pomme, les bébé-carottes, les noix entières ou des textures collantes comme le pain non grillé et le beurre d’arachide à la cuillère.

Les nouvelles recommandations sur l’introduction des solides 2014 sont-elles en faveur de l’alimentation autonome?

Plusieurs points concordent avec l’alimentation autonome mais cela n’exclue pas la purée.

On parle plutôt d’offrir différentes textures; des aliments tendres, des purées grumeleuses et de laisser le bébé jouer avec des aliments. Aussi, l’introduction des solides devrait débuter vers 6 mois lorsque le bébé se tient droit dans une chaise et apporte lui-même les aliments à sa bouche.

L’écoute de l’appétit du bébé est mise de l’avant en encourageant les parents à être attentifs aux signes qui démontrent que le bébé a faim ou moins faim et aucune quantité d’aliments n’est suggérée. Les aliments peuvent être offerts dans n’importe quel ordre mais il est important d’offrir des aliments riches en fer dès le départ.

Qu’en est-il des aliments allergènes?

Les aliments reconnus comme allergènes (arachide, noix, sésame, lait de vache, poisson, fruits de mer, moutarde, blé, œuf, soya, sulfites) doivent être introduits selon la règle des 3 jours. Il faut les offrir pendant 3 jours consécutifs et vérifier s’il y a réaction allergique. Si c’est le cas, ne plus offrir l’aliment et en parler au médecin rapidement. Les allergènes peuvent être introduits un à un assez tôt lorsque le bébé débute l’alimentation solide, cela préviendrait davantage le risque d’allergie que de retarder leur introduction.

Je peux vraiment donner n’importe quels types d’aliments à mon bébé?

Non, tous les aliments ne conviennent pas à un bébé. Les aliments offerts doivent être préparés sans sel, ce qui exclut pratiquement tous les aliments transformés.

Les repas offerts doivent être cuisinés maison, à partir d’ingrédients bruts non salés. Cela demande donc de cuisiner beaucoup.

Il en est de même pour le sucre, gardez le minimum pour les recettes de muffins, biscuits et galettes maison.

Au niveau texture, si la texture en bouche ne semble pas intéressante, offrez autre chose. Certains repas sont difficiles à manger avec les mains, comme du chili ou du pâté chinois, ils pourront donc être offerts à la cuillère ou sur le bout de vos doigts.

Pour les aromates, herbes, épices, ail, tant que c’est sans sel, bébé va adorer!

Par quoi commencer?

Bien qu’il soit fortement suggéré d’offrir des aliments riches en fer dès le départ, il n’y a pas d’ordre précis à suivre.

Habituellement, les bébés aiment débuter avec des fruits et des légumes cuits car ils sont juteux, facile à prendre, tendre et goûteux. Après quelques semaines d’apprentissage les bébés sont prêts à accepter plusieurs textures et des mets composés.

Qu’en est-il de la purée?

Si le bébé débute les aliments solides avant 6 mois, la purée est plus adaptée à son développement.

Pour le bébé plus vieux, une fois qu’il est en mesure de gérer différentes textures, il pourra aussi recevoir des aliments à la cuillère. Tous les bébés auraient avantage à débuter les textures avant 9 mois afin de limiter les refus de progression dans l’alimentation.

Va-t-il manger suffisamment?

Le lait reste l’aliment de base jusqu’à un an.

Les parents doivent offrir des aliments sains et nutritifs au bébé mais l’appétit lui appartient, certains mangeront beaucoup et d’autres moins. Offrir différentes textures et des aliments goûteux peut aider le bébé à manger plus, il est toujours possible d’aider le bébé à s’alimenter en lui offrant les aliments à la cuillère ou avec les doigts.

Variété d’aliments et de textures, c’est la clé!

 

Exemples de repas BLW / DME

Le lait maternel ou préparation pour nourrisson sont offerts avant les repas jusqu’à 9 mois et selon la demande.

tableau repas DME
Exemples de repas pouvant être offert à partir de 6 mois

 

Sandra Griffin + logo.jpg

Pour en savoir plus sur l’alimentation autonome, venez assister à un de mes ateliers ou rejoignez-moi sur Facebook!

13009974_10156817359645113_1183401910_o.jpg

 


Références :

Santé Canada: La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations pour l’enfant âgé de 6 à 24 mois

Mieux Vivre avec votre enfant 2015

Rapley Gill, Murkett Tracey, Baby-Led Weaning: The Essential Guide to Introducing Solid Foods-and Helping Your Baby to Grow Up a Happy and Confident Eater, The Experiment, 2010, 256 pages.

Société Canadienne de Pédiatrie, Pas besoin de retarder l’introduction des allergènes alimentaires chez les bébés


L’ensemble des articles du blog peuvent être reproduits et partagés dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source www.cocoonbiennaitre.wordpress.com lorsque vous partagez.

signature fond bleu