Allaités par 2 mamans

Allaités par 2 mamans

Avril 2011

Le début d’une belle histoire, une histoire unique et spéciale… celle de 2 bébés allaités par 2 mamans.

Fraîchement diplômée, je suis tombée amoureuse d’une femme formidable. Pendant 4 ans, nous nous sommes côtoyées tous les jours au baccalauréat en enseignement sans jamais vraiment se parler. Il aura fallu graduer pour discuter et débuter notre belle histoire.

Dès le début, je savais que je ferais ma vie avec elle. Nous voulions plusieurs enfants et notre principal objectif de vie: fonder une famille. En mars 2013, nous avons emménagé dans notre première maison. Nous étions déjà en processus à la clinique de fertilité pour avoir un premier enfant. Nous avons passé plusieurs tests, rencontré la psychologue, acheté toute une panoplie de tests d’ovulation… et voilà.

Avril 2013

Nous avons commencé les inséminations. Nous avons choisi ma bedaine, même si ce choix n’était pas unanime. Toutes les deux, on rêvait de porter la vie. Ma blonde porterait les 2e et 3e, et moi le premier. C’était ça le deal! Le premier essai pour moi s’est avéré négatif. En tout, 6 fois, Ma blonde a su m’épauler quand le test de grossesse était négatif et quand je sombrais peu à peu dans la dépression. Je n’étais pas de tout repos, mais c’était tellement de stress. La 7e fois, un lundi matin, nous avons aperçu un petit + sur le bâton, ce jour allait à jamais marquer nos vies. Un petit bonhomme se faisait une place dans mon bedon, une ‘miette de toast’ comme ma blonde disait.

Allaités par 2 mamans | SMAM 2016 | Cocoon Bien Naître
Crédit photos : Véronique Moisan Photography

La grossesse s’est déroulée à merveille et l’accouchement aussi. Avec l’aide de notre accompagnante, nous avons fait de ce jour, un jour mémorable. Loan est né et a su nous charmer dès la première seconde.

Et que dire de l’allaitement… Je suis tombée en amour avec ce geste, cette mentalité, ce lien unique avec son enfant. Ma blonde m’a toujours supportée quand quelqu’un me suggérait maladroitement le biberon. Nuit et jour, elle m’a épaulée lorsque notre petit ange décidait de boire sans cesse ou de faire le party 😉 Lorsque Loan a eu 4 mois, la vie était belle et magnifique… Ma blonde avait hâte d’être enceinte à son tour.

Nous nous sommes relancées dans l’aventure et un autre petit bonhomme s’est fait, en un seul essai, une place dans son bedon à elle. En deux temps trois mouvements, Éli est né et ma blonde a été d’une force incroyable. J’ai vécu l’accouchement d’une façon tellement différente. J’étais consciente de tout ce qui se passait, j’ai pu vivre un moment de peau à peau incroyable avec notre fils dès sa naissance pendant qu’elle reprenait ses esprits. J’étais remplie de connaissances pour l‘appuyer, avec mes 13 mois d’expérience et mon cours de marraine d’allaitement. Rapidement, ma blonde m’a laissé une petite place et j’ai pu moi aussi allaiter notre bébé, même si je ne l’avais pas porté. Les nuits étaient plus faciles et les tétées groupées aussi. Imaginez, 4 seins pour le prix de 2 ! 😉  Éli a pris beaucoup de notre temps et de notre patience, mais il s’est avéré qu’il avait une intolérance et un RGO. Ensemble, nous avons gravi cette montagne et pendant 8 mois, nous avons suivi un régime strict, malgré les commentaires dégradants que nous avions. Vivre l’expérience d’allaiter un bambin et d’allaiter notre bébé, ça n’a pas de mot.

Ma blonde et moi, nous avons une histoire unique.

Nous venons de vivre notre 2e défi allaitement ensemble. 27 mois plus tard… et 2 petits hommes comblés d’amour et d’or liquide.

Annie, maman de 2 garçons


Merci à Annie pour ce magnifique témoignage ainsi qu’à Véronique Moisan, Photographe pour m’avoir autorisé à partager son travail.

Vous vivez une histoire d’allaitement spéciale vous aussi ?

Venez m’en jaser en commentaire 😉


L’ensemble des articles du blog peut être reproduit et partagé dans un but non lucratif. Merci de toujours inscrire les noms et prénoms de l’auteur ainsi que la source cocoonbiennaitre.com lorsque vous partagez.

Accompagnante à la naissance | Cocoon Bien Naître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *